L'ATLAS SOCIOLOGIQUE MONDIAL


Accueil ►  Revue ▶  Démographie ▶  La population mondiale devrait atteindre les 10 milliards d’habitants en 2050

La population mondiale devrait atteindre les 10 milliards d’habitants en 2050


Atlasocio.com | Publié le 05/10/2015 • Mis à jour le 21/12/2016
Par Guilhèm Moreau

 

© Atlasocio.com
 Carte de la population mondiale en 2050 (projection), selon les Nations unies.


GUILHÈM MOREAU est diplômé en sociologie de l'École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris, et diplômé en sciences de l'Éducation de l'université Sorbonne Paris Cité. Il a été éducateur spécialisé et coordinateur socioculturel avant de fonder le site Atlasocio.com

Multipliée par sept au cours des deux derniers siècles, la population mondiale pourrait passer de 7,3 milliards d’habitants en 2015 à 9,8 milliards en 2050. Et, selon plusieurs projections démographiques, l’Humanité devrait continuer à croître jusqu’à atteindre 11 milliards à la fin du XXIème siècle.

De 6 milliards d’habitants en 1999 à près de 10 milliards en 2050

Selon une récente étude de l'Institut français d'études démographiques (INED) intitulée Population & Sociétés [1], la population mondiale devrait atteindre les 9,804 milliards d'habitants en 2050 contre 7,336 milliards à la mi-2015. Pour rappel l’Humanité a dépassé les 6 milliards d’habitants en 1999, puis les 7 milliards en 2011.

▶ VOIR:  Classement des États du monde par population en 2015

Il convient cependant de souligner que la croissance démographique décélère, avec une fécondité moyenne mondiale de 2,5 enfants par femme en 2015 contre le double en 1950, et devrait connaître une quasi-stabilisation dans un siècle.

évolution du taux de fécondité mondial

Période Taux de fécondité
© Atlasocio.com
1950-1955 4,96
1955-1960 4,90
1960-1965 5,02
1965-1970 4,92
1970-1975 4,48
1975-1980 3,87
1980-1985 3,59
1985-1990 3,45
1990-1995 3,04
1995-2000 2,74
2000-2005 2,62
2005-2010 2,56
2010-2015 2,51
Source: World Population Prospects: The 2015 Revision. New York: United Nations.

Néanmoins, baisse du taux de fécondité n’est pas pour autant synonyme d’une diminution immédiate de la population mondiale, ce que souligne Gilles Pison, chercheur à l’INED et rédacteur en chef de Population & Sociétés: « La majorité des 10 milliards d’humains qui vivront en 2050 sont déjà nés et beaucoup sont en âge de procréer. S’y ajouteront les nouveau-nés des prochaines années qui feront à leur tour des enfants » [2].


 Répartition par continent de la population mondiale en 2010.

Quels seront les États les plus peuplés au monde en 2050 ?

Actuellement, les sept pays les plus peuplés que sont la Chine, l’Inde, les États-Unis, l’Indonésie, le Brésil, le Pakistan et le Nigeria totalisent 3,85 milliards d'habitants, soit plus de la moitié du total mondial. En 2050, le haut du classement devrait connaître certains changements: l’Inde gagnera plus de 400 millions d’habitants, ravissant ainsi la première place mondiale à la Chine. Autre évolution probable, le Brésil sera sans doute dépassé par le Pakistan et le Nigeria.

Les 30 États les plus peuplés en 2050
Projection INED

Rang État Population
© Atlasocio.com
  Inde 1.660.000.000
  Chine 1.366.000.000
  États-Unis 398.000.000
  Nigeria 397.000.000
  Indonésie 366.000.000
  Pakistan 344.000.000
  Brésil 226.000.000
  Bangladesh 202.000.000
  Congo (RDC) 194.000.000
  Éthiopie 165.000.000
  Mexique 164.000.000
  Égypte 162.000.000
  Philippines 157.000.000
  Russie 134.000.000
  Tanzanie 129.000.000
  Viêt Nam 108.000.000
  Soudan 105.000.000
  Ouganda 104.000.000
  Iran 99.000.000
  Japon 97.000.000
  Turquie 93.000.000
  Kenya 81.000.000
  Royaume-Uni 77.000.000
  Iraq 77.000.000
  Allemagne 76.000.000
  Mozambique 73.000.000
  France (métropolitaine) 72.000.000
  Niger 68.000.000
  Thaïlande 66.000.000
  Angola 66.000.000

Une croissance démographique inégale selon les continents

L’augmentation de la population mondiale masque cependant de fortes disparités en termes de croissance démographique selon les continents.

Évolution de la répartition de la population mondiale
Population des continents (2015) et projections (2050, 2100)

Aire géographique Population 2015 Population 2050 Population 2100
(millions) (%) (millions) (%) (millions) (%)
© Atlasocio.com
Asie 4 393 59,79% 5 267 54,15% 4 889 43,60%
Afrique 1 186 16,14% 2 478 25,48% 4 387 39,12%
Amérique du Sud et Caraïbes 634 8,63% 784 8,06% 721 6,43%
Europe 738 10,04% 707 7,27% 646 5,76%
Amérique du Nord 358 4,87% 433 4,45% 500 4,46%
Océanie 39 0,53% 57 0,59% 71 0,63%
MONDE 7 348 100% 9 726 100% 11 214 100%
Source: World Population Prospects: The 2015 Revision. New York: United Nations.

La Division de la Population des Nations Unies [3] prévoit qu'un quart de la population mondiale vivra en Afrique. Sur les 2,4 milliards d'habitants supplémentaires que doit compter la planète d'ici 2050, 1,3 milliard seront Africains et « seulement » 900 millions seront Asiatiques. À l'inverse, deux régions du monde devraient perdre des habitants entre 2050 et 2100 : l'Europe et l'aire "Amérique du Sud et Caraïbes".

Au niveau des États, la Chine risque d'être confrontée à une importante crise démographique pour les années à venir: le pays devrait perdre 67 millions d'habitants entre 2030 et 2050 ; et se maintiendrait tout juste à 1 milliard d'habitants en 2100, soit une diminution de plus de 343 millions pour la période 2050-2100. Afin d'enrayer cet inquiétant vieillissement de la population, Pékin a annoncé officiellement, jeudi 29 octobre 2015, la fin de la "politique de l’enfant unique", en vigueur depuis 1979. Désormais, tous les couples, sans exception, auront la possibilité d’avoir deux enfants. Près de 90 millions de femmes chinoises sont concernées par ce changement de politique, censé permettre 3 millions de naissances supplémentaires chaque année. Avant cette mesure, seuls les citoyens issus des 55 minorités ethniques n'étaient pas soumis à la politique de limitation des naissances, et les Hans - principale ethnie du pays - de la campagne pouvaient déjà avoir deux enfants si le premier était une fille.

Une Afrique forte de 2,5 milliards d’habitants en 2050

L’un des changements majeurs concernera donc l’accroissement spectaculaire de la population de l’Afrique, passant de 1,1 milliard d’habitants en 2015 (16% de la population mondiale) à quasi 2,5 milliards en 2050. Même si le taux de fécondité du continent africain continue à diminuer progressivement, il reste toujours élevé tandis que la mortalité infantile décroît (2,55% de croisance entre 2010 et 2015).

Le Nigeria, champion de la croissance démographique en Afrique, représentera à lui seul 10% des naissances dans le monde d'ici 2050 et devrait talonner les États-Unis avec 397 millions d’habitants. Au cours de cette période, la population nigériane augmentera de 263%.

D'après les projections du Population Reference Bureau [4], plusieurs États africains seront parmi les plus peuplés du monde, notamment la République démocratique du Congo (9ème avec 194 millions d’habitants) et l'Éthiopie (10ème avec 165 millions), mais également l'Égypte, la Tanzanie, le Soudan, l'Ouganda, le Kenya, le Mozambique, le Niger et l'Angola. Ainsi, sur les 30 États les plus peuplés au monde en 2050, 11 seront africains.

L’Europe perdra des habitants

L'Europe, selon l'INED, sera le seul continent à connaître un recul de sa population pour la période 2015-2050, passant de 742 millions d’habitants à 728 millions. La projection des Nations unies est plus alarmiste avec 707 millions en 2050. Le Vieux continent devrait principalement se dépeupler à l'Est. Par exemple, la Bulgarie diminuerait de plus de 2 millions d'habitants d'ici 2050.

En Europe de l’Ouest, le pays le plus peuplé en 2050 devrait être le Royaume-Uni (77 millions), détrônant l’Allemagne (76 millions), État actuellement le plus peuplé de l’Union européenne. La France, dont le taux de natalité est un des plus élevés d'Europe avec 2 enfants par femme depuis 2011, passerait de 64,4 millions d'habitants en 2015 (22ème place mondiale) à 72 millions en 2050 (27ème).


Notes et références

  1. [1] « Tous les pays du monde », Population et Sociétés, Institut national d’études démographiques, N°525, septembre 2015.
  2. [2] «La France comptera plus de 70 millions d’habitants en 2050», Le Monde.fr avec AFP, 09/09/2015
  3. [3] «2015, World Population Prospects: The 2015 Revision», Nations unies, Division de la population, 2015.
  4. [4] Toshiko Kaneda et Kristin Bietsch, «2015, World Population Data Sheet», Population Reference Bureau, 1875 Connecticut Ave. NW Suite 520, Washington DC 20009-5728, États-Unis, 2015.

reseaux-sociaux