L'ATLAS SOCIOLOGIQUE MONDIAL


Accueil »  Cartes et planisphères par thématique »  Carte du monde : droit à l'euthanasie et au suicide assisté


Carte du monde : droit à l'euthanasie et au suicide assisté


© Atlasocio.com | Mis à jour le 26/02/2021

 

Carte du monde relative au droit à l'euthanasie et au suicide assisté selon les législations nationales et/ou compétentes. Sociétalement, la question du droit à l'euthanasie – située au carrefour des convictions éthiques, religieuses et politiques – demeure source de débats, parfois vifs. Pour autant, à l'échelle mondiale, la thématique relative à l'euthanasie ou au suicide assisté est très rarement abordée dans la sphère publique. Aussi, l'absence de textes de lois autorisant et/ou interdisant le droit à l'euthanasie la rend illégale de facto dans la plupart des États du monde.

Quelles différences entre euthanasie active, euthanasie passive et suicide assisté ?

L'euthanasie active désigne l’action d’un tiers administrant une substance létale à un malade atteint d'une maladie incurable dans le but de provoquer son décès immédiatement.
L'euthanasie passive désigne le renoncement aux traitements médicamenteux, à l'interruption de l'alimentation ou de l'hydratation artificielle, susceptible de plonger le malade dans le coma et de provoquer sa mort au bout de quelques jours.
Le suicide assisté désigne l'acte de fournir une substance mortelle à un malade afin que ce dernier se suicide en se l'administrant lui-même.

Quels sont les pays ayant légalisé l'euthanasie (active/passive) ainsi que le suicide assisté ?

Juridiquement, l’euthanasie active est légalisée/tolérée – ou sur le point de l'être – dans seulement huit États : la Belgique, le Canada, la Colombie, la Corée du Sud (depuis février 2018), l'Espagne (euthanasie active approuvée le 17 décembre 2020 par le Parlement mais doit également être approuvée par le Sénat afin d'entrer en vigueur au printemps 2021), le Luxembourg, les Pays-Bas, le Portugal (euthanasie active approuvée par les députés le 29 janvier 2021 mais le projet de loi doit être soumis au président conservateur Marcelo Rebelo de Sousa qui pourra soit le promulguer, soit le soumettre à l'analyse de la Cour constitutionnelle ou mettre son veto). Au Japon, bien qu'aucune loi officielle ne contienne de règle précise concernant le statut de l'euthanasie et que la Cour suprême ne se soit jamais prononcée sur la question, il existe cependant un cadre juridique provisoire pour la mise en oeuvre de l'euthanasie passive et active (Cf. 安 楽 死".現代 用語 の 基礎 知識. 自由 国民 社. 2007. pp. 951, 953. [Jiyu Kokuminsha, "Mort anthropomorphe" - Connaissance de base des termes modernes, 2007, p. 951-953]).

Le suicide assisté est légal ou toléré en Allemagne, au Canada, aux Pays-Bas, en Suisse, en Suède, ainsi que dans plusieurs États fédérés des États-Unis (Washington, Oregon, Colorado, Hawaï, Vermont, Montana, Washington DC, New Jersey, Californie). À noter qu'aux États-Unis, seule l'euthanasie passive est acceptée par la Cour suprême, et donc à l'échelle nationale, mais la législation dépend des États fédérés.

Publicité

Cartes du monde relatives au droit à l'euthanasie et au suicide assisté
Sources : Législations nationales et/ou fédérales.

Carte du monde relative au droit à l'euthanasie par juridiction compétente en 2021
Droit à l'euthanasie par juridiction compétente en 2021.
Carte du monde relative au droit à l'euthanasie par État en 2021
Droit à l'euthanasie par État en 2021.
Carte du monde relative au droit à l'euthanasie par État en 2015
Droit à l'euthanasie par État en 2015.