L'ATLAS SOCIOLOGIQUE MONDIAL


Accueil »  États et territoires du monde »  Congo (RDC)

Congo (RDC)


Par Atlasocio.com

 

Le Congo (ex-Zaïre), officiellement la République démocratique du Congo (RDC), est un État d'Afrique centrale.

Drapeau
Adoption : 18 février 2006
Le drapeau actuel de la République démocratique du Congo s'inspire de celui de la République du Congo-Kinshasa (1963-1966), supprimé au cours de la période 1971-1997 lorsque le pays porte le nom de “Zaïre”, puis à nouveau adopté à la chute du régime du Maréchal Mobutu en 1997. La couleur bleu ciel symbolise la paix, la bande rouge représente le sang des martyrs, la couleur jaune est le signe de la richesse du pays tandis que l’étoile jaune évoque un État uni promis à un avenir radieux.
Topographie
La majeure partie de la RDC correspond au bassin du fleuve Congo. Au nord, se situe un des plus grands domaines de forêt équatoriale au monde. L’est du pays est dominé par des montagnes, des collines et la région des Grands lacs d'Afrique (Tanganyika, Kivu, Édouard, Albert). Le sud et le centre forment un haut plateau de savanes arborées. À l’extrême ouest, un étroit corridor longeant le fleuve Congo donne au pays son seul accès à l'océan Atlantique, dans la ville portuaire de Banana.
Carte
États frontaliers (km) :
▶ Angola (2 511)
▶ Congo (2 410)
▶ Zambie (1 930)
▶ Centrafrique (1 577)
▶ Ouganda (765)
▶ Soudan du Sud (682)
▶ Tanzanie (459)
▶ Burundi (233)
▶ Rwanda (217)
La République démocratique du Congo possède 37 km de côtes.
×

Le Congo (ex-Zaïre), officiellement la République démocratique du Congo (RDC), est un État d'Afrique centrale.

Les Pygmées, nomades chasseurs-cueilleurs, sont les premiers habitants du territoire de l’actuelle République démocratique du Congo. Plusieurs vagues de migrations bantoues ont lieu entre -2000 et -500 avant l’ère chrétienne. Les sociétés bantoues développent une agriculture extensive qui nécessite le défrichage de nouveaux terrains, une activité réservée aux hommes tandis que les femmes cultivent la terre, principalement l’igname.

En 1482, l’embouchure du fleuve Congo est explorée par le Portugal. Le journaliste britannique Henry Morton Stanley, alors à la recherche du célèbre explorateur David Livingstone, devient en 1867 le premier Européen à entreprendre l’exploration de l’intérieur des terres congolaises. Après avoir retrouvé Livingstone, Stanley fait un retour remarqué en Europe, décrivant au sein d’articles ou lors de conférences une Afrique centrale inconnue du grand public. Les richesses abondantes du Congo (caoutchouc, diamants, ivoire, etc.) suscitent l’enthousiasme du roi de la Belgique, Léopold II. Ce dernier doit cependant faire face à un gouvernement belge hostile à toute aventure coloniale. Aussi, Léopold II propose de fonder en son nom propre une colonie en Afrique centrale, entièrement financée par ses deniers personnels. De novembre 1884 à février 1885, le roi organise la conférence de Berlin à l’issue de laquelle les frontières de l'actuelle République démocratique du Congo sont internationalement reconnues. Léopold II acquiert alors la souveraineté sur l'État indépendant du Congo (1885-1908), censé se différencier de la conception coloniale de l’époque : « l’indigène » ne sera pas dépossédé de ses terres mais « assisté » des Européens en vue de développer économiquement la future nation.

Pourtant, les nombreuses exactions commises à l’encontre de la population africaine sont rapidement dénoncées par la presse : récolte du caoutchouc par la force, exécutions sommaires des récalcitrants, actes de violence sexuelle et de barbarie (mains coupées, villages brûlés). Léopold II est contraint d’accepter une commission d’enquête dont les conclusions sont sans équivoque. Le 15 novembre 1908, le Parlement de Belgique vote l'annexion de l'État indépendant du Congo et prend en charge son administration, donnant naissance au « Congo belge » (1908-1960).

La République du Congo obtient son indépendance le 30 juin 1960. À la suite d’un coup d’État en 1965, le maréchal Joseph Mobutu prend le pouvoir et change le nom du pays en Zaïre. En 1994 le pays doit faire face à un afflux massif de réfugiés en provenance du Rwanda et du Burundi. Après 32 ans à la tête de l’État, le régime Mobutu est renversé en 1997 par Laurent-Désiré Kabila, soutenu par le Rwanda et l’Ouganda. Le pays est alors rebaptisé République démocratique du Congo (RDC).

En août 1998 le régime de Kabila est contesté par une autre insurrection, soutenue encore une fois par le Rwanda et l'Ouganda. Des troupes d'Angola, du Tchad, de la Namibie, du Soudan et du Zimbabwe interviennent afin de soutenir le régime de Kabila. En janvier 2001, Laurent Kabila est assassiné et son fils, Joseph Kabila, est nommé chef de l'État. En octobre 2002, le nouveau président réussit à négocier le retrait des forces rwandaises qui occupent l'est de la RDC. Un gouvernement de transition est créé en juillet 2003, des élections générales (présidence, assemblée nationale et régionales) ont lieu en 2006. Cependant, une recrudescence des conflits dans l’est de la RDC force le gouvernement à signer un accord de paix avec le Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), un groupe rebelle essentiellement tutsi. La tentative manquée d’intégrer les membres du CNDP à l’armée congolaise engendre en 2012 un nouveau conflit et d’importants déplacements de populations civiles. En fin 2013, les troupes du CNDP sont expulsées de la RDC à destination de l’Ouganda et du Rwanda. Toutefois, la RDC continue d’être victime de violences commises par de nombreux groupes armés, notamment dans l’est du pays.

L'économie de la République démocratique du Congo repose principalement sur l'agriculture et l'exploitation minière (cuivre, cobalt et or).


Territoire
superficie : 2 344 858 km² | Très importante

Utilisation des terres

Sources : Food and Agriculture Organization of the United Nations ; The World Factbook, CIA.
Rang Utilisation % superficie
© Atlasocio.com
  Forêts 67,9%
  Pâturages permanents 8%
  Terres arables 3,1%
  Cultures permanentes 0,3%
  Autres 20,7%
Faible superficie                                Importante superficie


Topographie
Plus haut sommet : Pic Marguerite | 5 109 m
Plus long fleuve : Congo | 4 700 km


Indicateurs démographiques
population : 82 243 000 | Élevée (2016)
densité : 35 hab./km² | Très faible
âge médian : 16,9 ans | Très faible (2015)
croissance démographique : 2,82% | Élevée (2013)
indice de fécondité : 5,75 | Très élevé (2014)
taux de natalité : 40,61‰ | Très élevé (2013)
taux de mortalité : 13,17‰ | Élevé (2013)
Solde migratoire : -0,20‰ | Négatif (2016)


Urbanisation
Population urbaine : 41% | Faible (2013)

Principales villes

Sources : Recensement Général de la Population et de l'Habitat, Institut National de la Statistique, République démocratique du Congo, juillet 1984 [publication 1991].
Rang Commune Population
Recensement 1984 Estimation 2018
© Atlasocio.com
  Kinshasa  2 664 309 13 073 139
  Mbujimayi 486 235 2 282 811
  Lubumbashi 564 830 2 267 592
  Kananga 298 693 1 324 411
  Kisangani 317 581 1 162 562
  Bukavu 167 950 960 017
  Tshikapa 116 016 806 350
  Bunia 59 598 580 702
  Likasi 213 862 538 827
  Goma 77 908 555 315
  Uvira 74 432 517 391
  Kolwezi 220 706 497 248
  Kikwit 149 296 473 093
  Mbandaka 137 291 414 546
  Matadi 138 798 368 320
Capitale de l'État.
Note : Estimation 2018 de l'ONU (Cf. World Urbanization Prospects: The 2014 Revision, Department of Economic and Social Affairs, Population Division, United Nations).


Langues
officielle(s) : français (10%)
nationales(s) : lingala, kikongo, swahili ou kiswahili (40%), tshiluba
autre(s) : La République démocratique du Congo compte 221 langues africaines, dont 186 appartiennent à la famille bantoue.
Source : Jacques Leclerc, L’aménagement linguistique dans le monde, CEFAN, Université Laval, 2012.


Ethnies
Groupe bantou 80% (dont Luba 18%, Mongo 17% et Kongo 12%) et plus de 250 groupes ethniques
Source : Jacques Leclerc, L’aménagement linguistique dans le monde, CEFAN, Université Laval, 2012.


Religions

Croyances et religions (2010)

Source : “Chapter 1: Religious Affiliation”, Islam and Christianity in Sub-Saharan Africa, Pew Research Center, 2010, p. 19-24.
Rang croyance % de la population
© Atlasocio.com
  Catholicisme 36,8%
  Protestantisme [1] 32,0%
  Kimbanguisme [2] 7,14%
  Islam sunnite 6,0%
  Déisme-agnosticisme-athéisme 4,0%
  Autres musulmans 4,1%
  Autres christianismes 4,06%
  Animisme 3,0%
  Islam chiite 1,2%
  Islam ahmadisme [3] 0,7%
  Autres et sans réponse 1,0%
<10% ; 10-29% ; 30-49% ; 50-69% ; ≥70%
[1] Dont pentecôtisme (18%), Églises indépendantes africaines (6%), baptisme (3%), méthodisme (3%), autres protestants (2%).
[2] L'Église kimbanguiste est une Église indépendante africaine chrétienne de type prophétique. Elle a été fondée le 6 avril 1921 au Congo belge par Simon Kimbangu, déclarant avoir eu une apparition de Jésus-Christ, qui lui aurait permis d'accomplir une guérison miraculeuse.
[3] L’ahmadisme est un mouvement réformiste musulman messianiste fondé par Mirza Ghulam Ahmad à la fin du XIXe siècle au Penjab.


Gouvernement & administration
régime politique : République à régime semi-présidentiel
capitale : Kinshasa


Défense
Indice de puissance militaire : 2,4897 | Faible (2015)
Arme nucléaire : État non détenteur de l’arme nucléaire (2014)
Effectifs militaires : 145 400 | Relativement élevés (2012)
Conscription : Pas d'obligation (2015)
Indice de pacifisme : 3,061 | Très faible (2017)
Indice de terrorisme : 6,967 | Impact élevé (2017)


Droits & démocratie
Indice de démocratie : 1,61 | Régime très autoritaire (2017)
Liberté de la presse : 52,67 | Situation difficile (2017)
Droit à l'avortement : Illégal sauf risques vitaux pour la mère (2015)
Droit à l'euthanasie : Illégal de facto (Question sociétale non posée) (2015)


Justice & criminalité
Peine de mort : Légale mais non appliquée depuis au moins dix ans (ou moratoire officiel) (2015)
Taux d'homicide volontaire : 28,3 | Très élevé (2012)
Taux d'incarcération : 32 | Très faible (2015)


Liberté de religion
Restrictions gouvernementales : 1,1 | Très faibles (2013)
Hostilités sociales : 2,3 | Faibles (2013)


psychisme
Indice de bonheur : 4,272 | Faible (2016)
Taux de suicide : 10,1 | Élevé (2012)


Conjugalité
Polygamie : Statut juridique inconnu ou ambigu (2014)
Homosexualité : Union homosexuelle non reconnue (2014)
Taux de divortialité : n.c.


Condition de la femme
Niveau de sécurité physique : Très faible (2014)
Femmes victimes de violences : n.c.
Justification des violences conjugales : 75,9% | Situation très grave (2015)


Droits de l'enfant
Discipline imposée par la violence : 81,6% | Situation très grave (2015)
Mariage des enfants : 37,3% | Situation difficile (2014)
Travail des enfants : 38,4% | Situation difficile (2015)


Personnes âgées
Situation des seniors : n.c.


Scolarité
Taux d’alphabétisation : 77,22% | Moyen (2015)
Espérance de vie scolaire : 9,22 années | Faible (2013)
Taux de scolarisation (primaire) : 35,36% | Très faible (1999)
Taux de scolarisation (secondaire) : n.c.


Recherche & universités
Publications scientifiques de l'État : 401 | Contribution très faible (1996-2013)
Universités de renommée mondiale : 0 | Prestige inexistant (2014)


monnaie : Franc congolais
PIB (M$): 35 237,74 | Faible (2015)
Croissance PIB : 6,9% | Élevée (2015)
PIB/habitant ($) : 456 | Très faible (2015)


Ressources naturelles
Cobalt, cuivre, niobium, tantale, pétrole, diamants industriels, gemme, or, argent, zinc, manganèse, étain, uranium, charbon, hydroélectricité, bois.


Budget

Dépenses publiques

Source : Banque mondiale.
Rang Budget Dépenses en % du PIB
© Atlasocio.com
  Santé 3,50% (2013)
  Éducation 1,52% (2010)
  Armée 1,38% (2014)
  Recherche 0,13% (2009)
Peu prioritaire                                Très prioritaire


Secteurs d'activité

Répartition des secteurs d'activité

Rang Secteur d'activité % de la population active
(n.c.)
% du PIB
(2013)
© Atlasocio.com
  Primaire (Agriculture) n.c. 44,3%
  Tertiaire (Services) n.c. 34%
  Secondaire (Industrie) n.c. 21,7%
Très dépendant                                Peu dépendant


Réalités socio-économiques
Indice de développement humain : 0,338 | Très faible (2014)
Indice de progrès social : n.c.
Indice du capital humain : n.c.
Droits du travail : Problèmes sensibles (2015)


Emploi
Taux de chômage : 3,59% | Très faible (2017)
Taux de chômage des -25 ans : 6,5% | Faible (2017)


Répartition des richesses
Indice de corruption : 22 | Élevé (2015)
Inégalités de revenu : 49 | Élevées (2011)
Population sous le seuil de pauvreté : 63,6% | Très élevée (2012)


Infrastructures & tourisme
Accès à Internet : 2,2% | Très faible (2013)
Entrées touristiques : 191 000 | Très faibles (2014)


Indice de la faim : n.c.
Accès à l'eau potable : 52,4% | Faible (2011)
Accès aux sanitaires : 28,7% | Très faible (2011)

espérance de vie : 59,8 ans | Faible (2015)
espérance de vie en bonne santé : 51,7 ans | Faible (2015)

Immunisation DTP (% enfants vaccinés) : 81% | Élevée (2015)

Couverture des services de santé : 40% | Très faible (2015)
Médecins par habitant : 0,066‰ | Situation très grave (1990)
Lits d'hôpitaux par habitant : 0,8‰ | Situation très grave (2006)


Structure de la production électrique

Production électrique nationale (2013)

Rang Type de production électrique % production électrique nationale
© Atlasocio.com
  Hydraulique 99,59%
  Fossile 0,40%
Très polluant                                Peu polluant


Indice de performance environnementale : 42,05 | Très faible (2016)
Indice de vulnérabilité environnementale : 288 | Moyen (2004)

Empreinte écologique : 0,8 | Très faible (2012)
Capacité biologique : 3,1 | Moyenne (2012)
Déficit/réserve écologique : 280% | Réserve élevée (2012)

Émissions de CO2 de l'État (kt) : 3 984 | Très faibles (2014)
Émissions de CO2/hab. (t) : 0,054 | Très faibles (2013)


[Définitions détaillées des indicateurs]
Echelle de couleurs : Situation très négative ; Situation négative ; Situation moyenne ; Situation positive ; Situation très positive ; n.c. (non communiqué)
Cartes/images : The World Factbook 2013-14. Washington, DC: Central Intelligence Agency, 2013. Domaine public ; Wikimedia Commons.

 Géographie
Superficie : ONU, Instituts officiels nationaux.
Utilisation des terres : Food and Agriculture Organization of the United Nations.
Topographie : Encyclopædia Britannica ; Geological Society of London ; Rutgers University Department of Physics and Astronomy ; CIA World Factbook.

 Démographie
Population : Instituts officiels nationaux, ONU, CIA World Factbook.
Âge médian : ONU.
Taux de croissance démographique : ONU DAES, Recensements nationaux, Eurostat, SPC, CIA World Factbook.
Indice de fécondité : ONU, OMS, Banque mondiale.
Taux de natalité : OCDE, Banque mondiale.
Taux de mortalité : OCDE, Banque mondiale.
Solde migratoire : CIA World Factbook.
Population urbaine : ONU.
Principales agglomérations / aires urbaines : Instituts officiels nationaux, ONU.
Langues : Recensements nationaux, Instituts de recherche, etc.
Ethnies : Recensements nationaux, Instituts de recherche, etc.
Croyances/religions: Recensements nationaux, Instituts de recherche, etc.

 Politique
Dépenses publiques en éducation (% PIB) : UNESCO.
Dépenses militaires (% PIB) : SIPRI.
Dépenses en recherche et développement (% PIB) : UNESCO.
Dépenses en santé (% PIB) : OMS.
Indice puissance militaire : GlobalFirepower.
Arme nucléaire : SIPRI Yearbook, Oxford University Press.
Effectifs militaires : IISS.
Conscription : Législations nationales.
Indice de pacifisme : Institute for Economics & Peace.
Indice de terrorisme : Institute for Economics & Peace.
Indice de démocratie : The Economist Group.
Liberté d'expression : Reporters Sans Frontières.
Droit à l'avortement : Législations nationales.
Droit à l'euthanasie : Législations nationales.
Peine de mort : Législations nationales.
Taux d'homicide volontaire pour 100 000 habitants : Office des Nations unies contre la drogue et le crime.
Taux d'incarcération pour 100 000 habitants : International Centre for Prison Studies.
Liberté de religion/croyance : Pew Research Center’s Religion & Public Life Project.

 Société
Indice de bonheur : ONU, Université de Columbia (Etats-Unis).
Taux de suicide : OMS.
Polygamie : Législations nationales.
Droits homosexuels : Législations nationales.
Taux de divortialité : UNSTAT, Eurostat.
Niveau de sécurité physique des femmes : WomanStats Project.
Femmes victimes de violences : UNICEF, EUAFR, IMW.
Justification des violences conjugales : UNICEF.
Discipline imposée aux enfants par la violence : UNICEF.
Mariage des enfants : UNICEF.
Travail des enfants : UNICEF.
Situation des seniors : Nations unies, HelpAge International.

 Éducation
Taux d’alphabétisation : UNESCO, études nationales, PNUD.
Espérance de vie scolaire : UNESCO.
Taux net de scolarisation au primaire : UNESCO.
Taux net de scolarisation au secondaire : UNESCO.
Publications scientifiques : SCImago Journal Rank (indicateur SJR).
Universités de renommée internationale : Université Jiao Tong de Shanghai.

 Économie
PIB nominal : ONU, FMI, Banque mondiale, CIA World Factbook.
Croissance du PIB : Banque mondiale.
Répartition des secteurs d'activité : CIA World Factbook.
Indice de développement humain : PNUD.
Indice de progrès social : Social Progress Imperative.
Indice du capital humain : World Economic Forum.
Droits du travail : Confédération Syndicale Internationale.
Taux de chômage et emploi à temps partiel : Instituts officiels nationaux ; OIT ; OCDE.
Indice de corruption : Transparency International.
Inégalités de revenu : Banque mondiale, CIA World Factbook.
Population en dessous du seuil de pauvreté national : Banque mondiale, CIA World Factbook.
Accès à Internet (% population) : Union internationale des télécommunications, Banque mondiale.
Entrées touristiques annuelles : UNWTO Tourism Highlights.

 Santé
Indice de la faim : IFPRI.
Accès à l'eau potable : UNICEF, OMS.
Accès aux sanitaires : UNICEF, OMS.
Espérance de vie : OMS.
Espérance de vie en bonne santé : OMS.
Immunisation DTP (% enfants vaccinés) : OMS.
Couverture des services de santé (% population) : OMS.
Médecins pour 1000 habitants : OMS.
Lits d'hôpitaux pour 1000 habitants : OMS.

 Énergie
Production électrique nationale : AEI ; OCDE ; Observatoire des énergies renouvelables.

 Environnement
Indice de performance environnementale : Yale University, Columbia University.
Indice de vulnérabilité environnementale : PACSU, UNEP.
Empreinte Ecologique (hag/hab.) : Global Footprint Network.
Capacité biologique (hag/hab.) : Global Footprint Network.
Déficit/réserve écologique (%) : Global Footprint Network.
Émissions de CO2 de l'État (kt) : EDGAR, CDIAC.
Émissions de CO2/hab. (t) : EDGAR, CDIAC.