L'ATLAS SOCIOLOGIQUE MONDIAL


Accueil »  États et territoires du monde »  Rwanda

Rwanda


Par Atlasocio.com

 

Le Rwanda, officiellement la République du Rwanda, est un État enclavé d'Afrique de l'est.

Drapeau
Adoption : 25 octobre 2001
Le précédent drapeau du Rwanda (1962-2001), désormais associé à la brutalité du génocide de 1994, arborait les couleurs panafricaines avec un « R » en son centre afin de le différencier du pavillon de la Guinée. Conçu par Alphonse Kirimobenecyo, l'actuel drapeau rwandais est adopté en 2001. Le vert représente l'espoir de la prospérité, le jaune le développement économique, le bleu le bonheur et la paix. Le soleil symbolise la lumière éclairant le peuple en vue de lutter contre l'ignorance et de préserver l'unité nationale.
Carte
États frontaliers (km) :
×

Localisation Le Rwanda, officiellement la République du Rwanda, est un État enclavé d'Afrique de l'est.

Les premiers habitants du Rwanda seraient les Pygmées, ancêtres des Twa actuels. Aux alentours de l’an 1 000 avant l’ère chrétienne, les Tutsis originaires du nord et les Hutus originaires de l’ouest s’installent dans la région. Durant le Xe siècle, le Rwanda devient un royaume jusqu’à l’arrivée des premiers Européens sous le règne de Kigeli IV (1853-1895).

En 1894, l’Allemagne occupe officiellement le Rwanda. Les Allemands classifient alors les autochtones en recourant à une approche ethnicisée alors que la population du pays se divise plutôt selon des profils socio-professionnels. En effet, les habitants du Rwanda partagent non seulement la même culture, mais également la même langue (kinyarwanda) et la même religion. En revanche, si les Hutus sont majoritairement agriculteurs et que les Twa sont principalement ouvriers et artisans, les Tutsis sont quant à eux des propriétaires de troupeaux, soit la catégorie sociale la plus aisée. Aussi, les catégories « ethniques » évoluent en fonction de l’enrichissement ou de l’appauvrissement des ménages, et les mariages interclaniques sont fréquents.

Pour autant, les Européens décident de s’appuyer sur la « noblesse » rwandaise incarnée par les Tutsi pour garantir la mise en place de l’administration coloniale. La hiérarchie clanique des rois Hutus est sciemment ignorée, et les Tutsis sont placés aux postes clés de l’administration tout en bénéficiant d’un accès privilégié à l’enseignement. Et, ce qui était à l’époque précoloniale une distinction socio-identitaire traditionnelle mute peu à peu en une véritable distinction ethnique antagoniste.

À partir de 1916, durant la Première Guerre mondiale, le Rwanda est envahi par la Belgique et devient un protectorat belge en 1922. La Belgique, héritant des interprétations ethniques opérées par les Allemands, considère les Tutsis en tant que caste dominante. Parallèlement, le fait religieux prend aussi de l’importance : les missions catholiques sont en charge de l’éducation sur l’ensemble du territoire ; la monarchie rwandaise est contrainte par les autorités coloniales de se convertir au catholicisme, ce que refuse d’appliquer le roi Yuhi Musinga qui est forcé de s’exiler dans l’actuelle République démocratique du Congo en 1931. Le pouvoir est alors confié à son fils converti Mutara Rudahigwa. La Belgique exacerbe les tensions communautaires par la mise en place d’une carte d’identité spécifiant l’appartenance ethnique des citoyens rwandais. En 1956, le roi tutsi Mutara Rudahigwa contrarie les autorités occupantes en revendiquant l’indépendance du Rwanda auprès de l’ONU. Un changement d’alliance s’opère : la Belgique et l’Église catholique décident dorénavant de s’appuyer sur la majorité hutue, engendrant en 1959 une guerre civile qui provoque le départ à l'étranger de plus de 300 000 Tutsis.

Le Rwanda obtient son indépendance le 1er juillet 1962 avec comme président Grégoire Kayibanda, un Hutu. Les Tutsis exilés tentent de revenir au pays afin de restaurer la monarchie tutsie. En représailles, et dans le contexte des massacres de masse dont sont victimes les Hutus dans le Burundi voisin, le gouvernement rwandais procède à l’exécution de plus de 20 000 Tutsis. En juillet 1973, suite à un coup d’État, Juvénal Habyarimana devient le nouveau président et fait perdurer la politique discriminatoire à l’encontre des Tutsis : places limitées dans les écoles, interdiction d’exercer des postes à responsabilité. En 1978, Habyarimana, tout en développant des relations diplomatiques cordiales avec de nombreux États occidentaux (Belgique, France, Suisse…), change la Constitution et fait adopter un régime à parti unique. En 1986, le gouvernement rwandais refuse le droit au retour des 600 000 réfugiés tutsis.

Les pressions internationales s’accentuent et Habyarimana est contraint en 1990 d’engager des réformes visant à instaurer une nouvelle constitution autorisant des élections multipartites. En octobre de la même année, la branche armée du Front patriotique rwandais fondé par les exilés tutsis mène une offensive depuis l’Ouganda. Cette tentative d’invasion échoue, l’armée rwandaise étant à l’époque soutenue par les forces armées françaises, belges et zaïroises. Le 6 avril 1994, l'avion du président Habyarimana est abattu lors de son atterrissage dans la capitale Kigali. Le lendemain, les membres modérés du gouvernement sont assassinés. Un gouvernement intérimaire avec Jean Kambanda pour premier ministre orchestre alors le Génocide des Tutsis au Rwanda d’avril à juillet 1994. Selon l’ONU, plus de 800 000 personnes sont mortes en l’espace de 3 mois.

Après une longue période de transition politique (1994-2003), le Rwanda s'attelle à résoudre la difficulté de juger les nombreux auteurs présumés du génocide de 1994 par la mise en place des gacaca, tribunaux villageois traditionnels qui servaient initialement à régler les différends de voisinages en milieu rural. Le 8 juin 2007, l’Assemblée du Rwanda abolit la peine de mort. L’année suivante, le parlement rwandais devient le premier du monde à compter une majorité de femmes députées (64%).

L’économie du Rwanda repose principalement sur les exportations agricoles (café, thé). Le secteur industriel consiste en l’exploitation d’étain, et la production textile ou de ciment.


Territoire, topographie, et climat
superficie : 26 338 km²
Plus haut sommet : Mont Karisimbi | 4 507 m
Plus long fleuve : Kagera | 400 km
Le cours d'eau du Kagera, long de 400 km, est une des sources du Nil.
Faible                                    Élevé

Topographie Enclavé et situé sur un haut plateau dans la région des Grands Lacs, le Rwanda est bordé au nord par une chaîne de volcans, à l'est par les marais de l'Akagera, au sud-est par les marais du Bugesera, au sud-ouest par le massif forestier de Nyungwe qui abrite la source du Nil, et à l'ouest par le lac Kivu (2 700 km²). Le Rwanda possède un climat de type équatorial, tempéré par l’altitude.

Utilisation des terres (2011)

Sources : Food and Agriculture Organization of the United Nations ; The World Factbook, CIA.
Rang Utilisation % superficie
© Atlasocio.com
  Terres arables 47,0%
  Forêts 18,0%
  Pâturages permanents 17,4%
  Cultures permanentes 10,1%
  Autres 7,5%
Faible superficie                                Importante superficie


Indicateurs démographiques
population : 11 262 564 | Faible (2015)
densité : 445 hab./km² | Élevée
âge médian : 19,4 ans | Très faible (2015)
croissance démographique : 2,44% | Élevée (2016)
indice de fécondité : 3,96 | Élevé (2015)
taux de natalité : 31,78‰ | Élevé (2015)
taux de mortalité : 6,13‰ | Faible (2015)
Solde migratoire : 0,20‰ | Positif (2017)


Urbanisation
Population urbaine : 29,77% | Très faible (2016)

Principales villes

Source : “Distribution of the Rwandan resident population in 2012 by sex, Province and District”, Rwanda Population and Housing Census 2012, National Institute of Statistics of Rwanda, Ministry of Finance and Economic Planning, Government of Rwanda, Kigali, 26 June 2015.
Rang Commune Population
Recensement 1991 Recensement 2012
© Atlasocio.com
  Kigali  235 664 859 332
  Gisenyi 22 156 136 830
  Ruhengeri 29 286 59 333
  Butare - 50 220
  Gitarama 17 490 49 038
  Byumba 11 947 34 544
  Cyangugu 9 693 27 416
  Nyanza - 25 417
  Bugarama - 24 679
  Kayonza - 21 482
  Rwamagana - 18 009
  Nyamata - 17 076
Capitale de l'État.


Langues (2012)
officielle(s) : kinyarwanda (67,7%), anglais (14,7%), français (11,4%)
Les pourcentages ci-dessus indiquent la population résidente âgée de 15 ans et plus par langue d'alphabétisation en 2012. Les relations tendues entre le gouvernement rwandais et la France, en raison de la complicité et/ou inaction présumée de cette dernière lors du génocide de 1994, ont eu des répercussions sur la redistribution linguistique du pays. L’anglais est devenu langue officielle en 2003, puis la seule langue d’enseignement public en remplacement du français en 2010. À noter également le retour au pays des milliers d’exilés tutsis, auparavant réfugiés en Ouganda anglophone.
Source : “Table 30: Percentage of the resident population aged 15 years and more respectively literate in each of the Rwandan official languages by sex and area of residence”, Fourth Rwanda Population and Housing Census 2012, Fourth Rwanda Population and Housing Census, Ministry of Finance and Economic Planning, Government of Rwanda, Kigali, January 2014, p. 43.


Ethnies
Hutus (84%), Tutsis (15%), Twas (1%)
Source : The World Factbook, CIA, 2002.


Religions

Croyances et religions (2012)

Source : “Resident Population by Religious Affiliation (%), 2012”, Census Data - Nationality Language and Religion, Portail de données du Rwanda (rwanda.opendataforafrica.org).
Rang croyance % de la population
© Atlasocio.com
  Catholicisme 43,7%
  Protestantisme 37,7%
  Adventisme 11,8%
  Islam 2,0%
  Témoins de Jéhovah 0,7%
  Déisme-agnosticisme-athéisme 0,2%
  Animisme 0,0%
  Autres religions 2,5%
  Sans réponse 1,3%
<10% ; 10-29% ; 30-49% ; 50-69% ; ≥70%


Gouvernement & administration
régime politique : République à régime présidentiel
capitale : Kigali


Défense
Indice de puissance militaire : n.c.
Arme nucléaire : État non doté de l’arme nucléaire (2018)
Effectifs militaires : 35 000 | Faibles (2017)
Conscription : Pas d’obligation (2018)
Indice de pacifisme : 2,227 | Moyen (2017)
Indice de terrorisme : 1,929 | Impact faible (2017)


Droits & démocratie
Indice de démocratie : 3,19 | Régime autoritaire (2017)
Liberté de la presse : 54,11 | Situation difficile (2017)
Droit à l'avortement : Illégal sauf pour raisons de santé (2018)
Droit à l'euthanasie : Illégal de facto (Question sociétale non posée) (2018)


Justice & criminalité
Peine de mort : Abolie pour tous les crimes (2018)
Taux d'homicide volontaire : 5,8 | Moyen (2012)
Taux d'incarcération : 434 | Très élevé (2015)


Liberté de religion
Restrictions gouvernementales : 4,8 | Moyennes (2013)
Hostilités sociales : 0,0 | Très faibles (2013)


psychisme
Indice de bonheur : 3,471 | Très faible (2017)
Taux de suicide : 8,5 | Moyen (2015)


Conjugalité
Polygamie : Totalement illégale et criminalisée (2018)
Homosexualité : n.c.
Taux de divortialité : n.c.


Condition de la femme
Niveau de sécurité physique : Faible (2014)
Femmes victimes de violences : n.c.
Justification des violences conjugales : 40,7% | Situation difficile (2015)


Droits de l'enfant
Discipline imposée par la violence : n.c.
Mariage des enfants : 8,1% | Situation plutôt bonne (2015)
Travail des enfants : 28,5% | Problèmes sensibles (2015)


Personnes âgées
Situation des seniors : 22,7 | Situation difficile (2015)


Scolarité
Taux d’alphabétisation : 68,33% | Faible (2016)
Espérance de vie scolaire : 11,03 années | Moyenne (2013)
Taux de scolarisation (primaire) : 96,21% | Très élevé (2014)
Taux de scolarisation (secondaire) : n.c.


Recherche & universités
Publications scientifiques de l'État : 2 166 | Contribution très faible (1996-2016)
Universités de renommée mondiale : 0 | Prestige inexistant (2018)


monnaie : Franc rwandais
PIB (M$) : 8 376,05 | Très faible (2016)
Croissance PIB : 5,9% | Élevée (2016)
PIB/habitant ($) : 702,8 | Très faible (2016)


Ressources naturelles
Or, minerai d'étain, minerai de tungstène, méthane, hydroélectricité, terres arables.


Budget

Dépenses publiques

Source : Banque mondiale.
Rang Budget Dépenses en % du PIB
© Atlasocio.com
  Santé 7,53% (2014)
  Éducation 5,02% (2013)
  Armée 1,15% (2015)
  Recherche n.c.
Peu prioritaire                                Très prioritaire


Secteurs d'activité

Répartition des secteurs d'activité

Rang Secteur d'activité % de la population active
(2012)
% du PIB
(2017)
© Atlasocio.com
  Primaire (Agriculture) 75,3% 30,9%
  Tertiaire (Services) 18,0% 51,5%
  Secondaire (Industrie) 6,7% 17,6%
Très dépendant                                Peu dépendant


Réalités socio-économiques
Indice de développement humain : 0,498 | Très faible (2015)
Indice de progrès social : 52,78 | Faible (2017)
Indice du capital humain : 61,06 | Moyen (2017)
Droits du travail : Situation plutôt bonne (2017)


Emploi
Taux de chômage : 2,6% | Très faible (2017)
Taux de chômage des -25 ans : 3,3% | Très faible (2017)


Répartition des richesses
Indice de corruption : 55 | Moyen (2017)
Inégalités de revenu : 50,4 | Élevées (2013)
Population sous le seuil de pauvreté : 39,1% | Élevée (2013)


Infrastructures & tourisme
Accès à Internet : 20,0% | Très faible (2016)
Entrées touristiques : 987 000 | Très faibles (2015)


Indice de la faim : 31,4 | Élevé (2017)
Accès à l'eau potable : 76,1% | Moyen (2015)
Accès aux sanitaires : 61,6% | Moyen (2015)

espérance de vie : 66,1 ans | Moyenne (2015)
espérance de vie en bonne santé : 56,6 ans | Faible (2015)

Immunisation DTP (% enfants vaccinés) : 98% | Très élevée (2016)

Couverture des services de santé : 86% | Très élevé (2015)
Médecins par habitant : 0,055‰ | Situation très grave (2010)
Lits d'hôpitaux par habitant : 1,6‰ | Situation difficile (2007)


Structure de la production électrique

Production électrique nationale (2015)

Rang Type de production électrique % production électrique nationale
© Atlasocio.com
  Hydraulique 65,8%
  Fossile 27,6%
  Énergies renouvelables 6,6%
Très polluant                                Peu polluant


Indice de performance environnementale : 43,68 | Faible (2018)
Indice de vulnérabilité environnementale : 298 | Moyen (2004)

Empreinte écologique (hag/hab.) : 0,9 | Très faible (2013)
Capacité biologique (hag/hab.) : 0,6 | Très faible (2013)
Déficit/Réserve écologique : -56% | En déficit (2013)

Émissions de CO2 de l'État (kt) : 839 | Très faibles (2014)
Émissions de CO2/hab. (t) : 0,074 | Très faibles (2014)


▶ CONSULTER :  Définitions détaillées des indicateurs

 Echelle de couleurs : Situation très négative ; Situation négative ; Situation moyenne ; Situation positive ; Situation très positive ; n.c. (non communiqué)

 Cartes/images : The World Factbook 2013-14. Washington, DC: Central Intelligence Agency, 2013. Domaine public ; Wikimedia Commons.

 Géographie
Superficie : ONU, Instituts officiels nationaux.
Utilisation des terres : Food and Agriculture Organization of the United Nations.
Topographie : Encyclopædia Britannica ; Geological Society of London ; Rutgers University Department of Physics and Astronomy ; The World Factbook, CIA.

 Démographie
Population : Instituts officiels nationaux ; ONU ; The World Factbook, CIA.
Taux de croissance démographique : ONU ; recensements nationaux ; Eurostat ; SPC ; The World Factbook, CIA.
Solde migratoire pour 1 000 habitants : ONU.
Taux de migration net : ONU.
Âge médian : ONU.
Indice de fécondité : ONU ; OMS ; Banque mondiale.
Taux de natalité : OCDE ; Banque mondiale.
Taux de mortalité : OCDE ; Banque mondiale.
Population urbaine : ONU.
Principales villes / agglomérations : Instituts officiels nationaux ; ONU.
Langues : Recensements nationaux ; Instituts de recherche.
Ethnies : Recensements nationaux ; Instituts de recherche.
Religions: Recensements nationaux ; Instituts de recherche.

 Politique
Arme nucléaire : SIPRI Yearbook, Oxford University Press.
Conscription : Législations nationales.
Indice de puissance militaire : GlobalFirepower.
Effectifs militaires : IISS.
Indice de pacifisme : Institute for Economics & Peace.
Indice de terrorisme : Institute for Economics & Peace.
Indice de démocratie : The Economist Group.
Liberté d'expression : Reporters Sans Frontières.
Droit à l'avortement : Législations nationales.
Droit à l'euthanasie : Législations nationales.
Peine de mort : Législations nationales.
Taux d'homicide volontaire pour 100 000 habitants : United Nations Office on Drugs and Crime.
Taux d'incarcération pour 100 000 habitants : ICPS & ICPR.
Liberté de culte / religion : Pew Research Center’s Religion & Public Life Project.

 Société
Indice de bonheur : United Nations Sustainable Development Solutions Network.
Taux de suicide : OMS.
Polygamie : Législations nationales.
Droits homosexuels : Législations nationales.
Taux de divortialité : UNSTAT ; Eurostat.
Niveau de sécurité physique des femmes : WomanStats Project.
Femmes victimes de violences : UNICEF ; EUAFR ; IMW.
Justification des violences conjugales : UNICEF.
Discipline imposée aux enfants par la violence : UNICEF.
Mariage des enfants : UNICEF.
Travail des enfants : UNICEF.
Situation des seniors : HelpAge International.

 Éducation
Taux d’alphabétisation : UNESCO ; PNUD.
Espérance de vie scolaire : UNESCO.
Taux net de scolarisation au primaire : UNESCO.
Taux net de scolarisation au secondaire : UNESCO.
Publications scientifiques : SCImago Journal Rank.
Universités de renommée internationale : Jiao Tong University of Shanghai.

 Économie
Ressources naturelles : The World Factbook, CIA.
PIB nominal : Banque mondiale.
Croissance du PIB : Banque mondiale.
Dépenses en éducation (% PIB) : UNESCO.
Dépenses militaires (% PIB) : SIPRI.
Dépenses en recherche et développement (% PIB) : UNESCO.
Dépenses en santé (% PIB) : OMS.
Répartition des secteurs d'activité (% PIB) : Banque mondiale.
Répartition des secteurs d'activité (% population active) : The World Factbook, CIA.
Taux de chômage et emploi à temps partiel : Instituts officiels nationaux ; OIT ; OCDE.
Droits du travail : Confédération Syndicale Internationale.
Indice de développement humain : PNUD.
Indice de progrès social : Social Progress Imperative.
Indice du capital humain : World Economic Forum.
Indice de corruption : Transparency International.
Inégalités de revenu (GINI) : Banque mondiale.
Population en dessous du seuil de pauvreté national : Banque mondiale ; The World Factbook, CIA.
Accès à l'électricité (% population) : Sustainable Energy for All (SE4ALL), World Bank.
Accès à Internet (% population) : Union internationale des télécommunications ; Banque mondiale.
Entrées touristiques internationales : UNWTO Tourism Highlights.
Recettes touristiques internationales : UNWTO Tourism Highlights.

 Santé
Indice de la faim : IFPRI.
Accès à l'eau potable : UNICEF ; OMS.
Accès aux sanitaires : UNICEF ; OMS.
Immunisation DTP (% enfants vaccinés) : OMS.
Espérance de vie : OMS.
Espérance de vie en bonne santé : OMS.
Couverture des services de santé (% population) : OMS.
Médecins pour 1000 habitants : OMS.
Lits d'hôpitaux pour 1000 habitants : OMS.

 Énergie
Production électrique nationale : AEI ; OCDE ; Observatoire des énergies renouvelables.

 Environnement
Indice de performance environnementale : Yale University & Columbia University.
Indice de vulnérabilité environnementale : PACSU, UNEP.
Empreinte Ecologique : Global Footprint Network.
Capacité biologique : Global Footprint Network.
Déficit / réserve écologique : Global Footprint Network.
Émissions de CO2 de l'État : EDGAR ; CDIAC ; UNFCCC.
Émissions de CO2 par habitant : EDGAR ; CDIAC ; UNFCCC.