L'ATLAS SOCIOLOGIQUE MONDIAL  Rechercher


Accueil »  Classements et listes par thématique »  Religions »  Classement des États d'Afrique par nombre de Juifs

Classement des États d'Afrique par nombre de Juifs


par Atlasocio.com | Mis à jour le 11/03/2021

 

Les États d'Afrique comptant le plus grand nombre de Juifs sont l'Afrique du Sud, l'Ouganda, le Maroc, la Tunisie, et le Kenya. Les pays du continent ayant les plus petites communautés juives sont – entre autres – Maurice, le Nigeria, la Namibie, Madagascar, et l'Éthiopie. À l'échelle régionale, la population juive en Afrique est de 72 000 en 2019, contre 76 200 en 2010 et 87 200 en 2002.

Publicité

Classement par zone géographique


Population faible                                            Population élevée

Note : Les données ci-dessous ne tiennent pas compte de la pratique régulière (au sens de « ritualité ») ni de la foi individuelle (« religiosité ») des personnes se déclarant juives, mais de leur attachement au judaïsme en tant que composante culturelle et historique de leur identité.

Classement des États et territoires d'Afrique par nombre de Juifs

Sources : Recensements nationaux ; United Nations Statistics Division ; Berman Jewish DataBank. [Sources détaillées]
Rang État ou territoire Nombre de Juifs
Recensements / Undata World Jewish Population
2019 2002 2010 2019
© Atlasocio.com
Afrique du Sud 52 823 78 000 70 800 67 500
Ouganda 7 261
(2014)
- - 7 261
(2014)
Maroc - 5 600 2 700 2 100
Tunisie - 1 500 1 000 1 000
Kenya - 400 400 300
Zimbabwe - 700 400 200
Botswana - 100 100 100
Congo (RDC) - 100 100 100
Égypte - 100 100 100
Éthiopie - 100 100 100
Madagascar - - - 100
Namibie - 100 100 100
Nigeria - - 100 100
Maurice 53
(2011)
- - 53 
(2011)
Légende :
Données issues des recensements nationaux ou de l'United Nations Statistics Division.
Note : Concernant les données de World Jewish Population, seule la “Core Jewish Population” (ou population juive « principale ») est intégrée au sein du présent classement. En effet, l'étude menée par Sergio DellaPergola opère plusieurs distinctions :
– la population juive « principale » qui fait référence aux enquêtés se déclarant Juifs avant toute autre spécification liée à leur identité ;
– la population juive « connectée » qui comprend – en plus du noyau de la population juive principale – les enquêtés se définissant en partie Juifs ou ayant une origine juive d'au moins un parent ;
– la population juive « élargie » qui comprend la population juive connectée mais également ceux déclarant avoir des ancêtres juifs ainsi que toutes les personnes non-juives vivant en concubinage avec des Juifs.
Sources détaillées : Recensements nationaux (Cf. fiches des États et territoires du monde d'Atlasocio.com en cliquant ici) ; “Population by religion, sex and urban/rural residence”, Demographic Statistics Database, United Nations Statistics Division (Cf. www.data.un.org) ; “Estimated Jewish Population Distribution [Tables 3, 4, 5, 6, 7]”, World Jewish Population, American Jewish Year Book, 2002, p. 613, 624, 633, 636, 638 ; “Appendix: Jewish Population by Country, 1/1/2010” in Sergio DellaPergola, World Jewish Population, The Hebrew University of Jerusalem [ed.], Berman Institute – North American Jewish Data Bank and University of Connecticut [pub.], 2010, p. 60-63 ; “Appendix Table. Jewish population by country, core definition and expanded definitions, 1/1/2019” in Sergio DellaPergola, World Jewish Population, The Hebrew University of Jerusalem [ed.], Berman Jewish DataBank and University of Connecticut [pub.], 2019, p. 67-70 [Reprinted from Sergio DellaPergola. “World Jewish Population, 2019,” in Arnold Dashefsky and Ira M. Sheskin (Editors), The American Jewish Year Book, 2019, Volume 119 (2019). Cham, Switzerland: Springer, pp. 263-353].