L'ATLAS SOCIOLOGIQUE MONDIAL


Accueil »  États et territoires du monde »  Bélarus (Biélorussie)

Bélarus (Biélorussie)


Par Atlasocio.com

 

La Biélorussie, officiellement la République de Bélarus, est un État enclavé d’Europe de l'Est.

Drapeau
Adoption : 7 juin 1995
Les deux couleurs du drapeau de la Biélorussie ont une symbolique précise : le rouge représente le sang versé par les défenseurs de la nation, et le vert incarne les forêts du pays. Le motif sur la gauche est une représentation du Rushnyk traditionnel, un tissu rituel utilisé par les Slaves orientaux lors de services religieux ou cérémonies (enterrements, mariages...).
Topographie
La Biélorussie est composée d'une vaste plaine de faible altitude (159 m en moyenne), sans limites naturelles précises. Les forêts couvrent 40% de la superficie du pays et abritent des espèces animales disparues dans le reste de l'Europe. Sillonnée par de nombreux fleuves (Dvina, Niémen, Dniepr), la Biélorussie compte plus de 10 000 lacs et un tiers du territoire est occupé par les marécages. Le climat est de type continental humide.
Carte
États frontaliers (km) :
×

La Biélorussie, officiellement la République de Bélarus, est un État enclavé d’Europe de l'Est.

Du VIe au VIIIe siècle, le territoire de l’actuelle Biélorussie est occupé par des tribus protoslaves (Krivitches, Drégovitches, Radimitches) qui commercent avec les Vikings à partir du IXe siècle. Au cours du IXe siècle, la principauté de Polotsk devient l'État majeur de la région en soumettant les autres principautés. Les princes de Polotsk, passent progressivement sous domination de la Rus' de Kiev (Xe et XIe siècles) avant d’être rattachés au grand-duché de Lituanie en 1307. Au XVIIIe siècle, la Biélorussie est incorporée à l’Empire russe : les villes de Polotsk, Vitebsk et Gomel en 1772, Minsk en 1793, puis l’intégralité du territoire biélorusse actuel en 1795.

Durant la Première Guerre mondiale, la Russie perd le contrôle de la Biélorussie au profit de l’Allemagne. Apparaissent alors les prémices du nationalisme biélorusse, encouragé par l’occupant allemand afin de s’attirer la sympathie d’une partie de la population. Les représentants des partis politiques indépendantistes se réunissent à Minsk le 25 mars 1918 et proclament la République populaire biélorusse. Cependant, les bolcheviks vainquent les troupes allemandes et créent en janvier 1919 la République socialiste soviétique de Biélorussie au sein de l’Union soviétique. La période léniniste, favorable à la protection des cultures minoritaires, permet le développement de la langue biélorusse. Mais les purges staliniennes, lancées au milieu des années 1930 et responsables de 30 000 victimes pour le seul charnier de Kourapaty découvert en 1987, anéantissent la culture locale.

L’Allemagne nazie occupe la totalité de la Biélorussie dès août 1941. Le bilan, au sortir de la Seconde Guerre mondiale, est particulièrement dramatique : la Biélorussie compte 1,3 million d’habitants en moins, et la production industrielle représente à peine 10% de celle de 1940. L’URSS crée ensuite d'immenses entreprises et transforme la Biélorussie en un important centre industriel. L’analphabétisme disparait et le progrès social est indéniable, ce qui explique le fort attachement des Biélorusses au communisme. Le 26 avril 1986, la centrale nucléaire de Tchernobyl, située en Ukraine voisine, explose. En raison des vents venus du sud, les poussières radioactives se propagent sur la Biélorussie qui reçoit 70% des retombées radioactives. Ces dernières contaminent un quart du pays et près de 25 000 Biélorusses sont déplacés.

L’indépendance de la Biélorussie est proclamée le 25 août 1991, suite à la dissolution de l’URSS. Après l'élection d'Alexandre Loukachenko en 1994, le pays s’engage dans le « socialisme de marché », soit une privatisation partielle. En effet, les autorités biélorusses cherchent à éviter ce qu’ils nomment le « capitalisme sauvage », responsable de la crise économique de la Russie. Le régime biélorusse est considéré par l’Union européenne et les États-Unis comme l’un des plus autoritaires d’Europe. Du reste, la Biélorussie est le dernier État du continent à pratiquer la peine de mort.

L’économie biélorusse, qui n’a pas connu de réforme économique d'inspiration libérale, repose principalement sur l’agriculture (3e producteur de lait d’Europe), ainsi que sur l’industrie chimique et pétrochimique : 20% du gaz russe exporté en Europe de l’Ouest transite par le gazoduc Yamal-Europe.


Territoire
superficie : 207 600 km² | Moyenne

Utilisation des terres

Sources : Food and Agriculture Organization of the United Nations ; The World Factbook, CIA.
Rang Utilisation % superficie
© Atlasocio.com
  Forêts 42,7%
  Terres arables 27,2%
  Pâturages permanents 15,9%
  Cultures permanentes 0,6%
  Autres 13,6%
Faible superficie                                Importante superficie


Topographie
Plus haut sommet : Dzerjinski | 345 m
Plus long fleuve : Dniepr | 2 201 km


Indicateurs démographiques
population : 9 498 700 | Faible (2016)
densité : 45,8 hab./km² | Très faible
âge médian : 39,6 ans | Élevé (2015)
croissance démographique : 0,18% | Faible (2016)
indice de fécondité : 1,72 | Faible (2015)
taux de natalité : 12,5‰ | Faible (2015)
taux de mortalité : 12,6‰ | Élevé (2015)
Solde migratoire : 0,70‰ | Stable (2017)


Urbanisation
Population urbaine : 77,04% | Élevée (2016)

Principales villes

Source : Национальный статистический комитет Республики Беларусь [Comité national de statistique de la République de Biélorussie].
Rang Aire urbaine Population
Recensement 1989 Estimation 2016
© Atlasocio.com
  Minsk  1 589 000 1 959 781
  Homiel 501 000 521 452
  Mahiliow 359 200 378 077
  Vitsiebsk 350 000 368 574
  Hrodna 271 000 365 610
  Brest 258 000 340 141
  Babrouïsk 221 200 217 975
  Baranavitchy 159 300 179 122
  Baryssaw 143 800 143 919
  Pinsk 118 600 138 415
Capitale de l'État


Langues
officielle(s) : biélorusse (12%), russe (72%)
Le biélorusse n'est parlé couramment que par une minorité de la population, la langue du quotidien étant le russe. Les 16% restants utilisent un mélange des deux langues.
Source : Национальный статистический комитет Республики Беларусь [Comité national de statistique de la République de Biélorussie].


Ethnies
Biélorusses (83,7%), Russes (8,3%), Polonais (3,1%), Ukrainiens (1,7%), autres (3,2%)
Source : Национальный статистический комитет Республики Беларусь [Comité national de statistique de la République de Biélorussie, 2016].


Religions

Croyances et religions (2011)

Source : Religion and denominations in the Republic of Belarus, Commissioner on Religions and Nationalities, Department of Information, Republic of Belarus, November 2011.
Rang croyance % de la population
© Atlasocio.com
  Christianisme orthodoxe 48,3%
  Déisme-agnosticisme-athéisme 41,1%
  Catholicisme 7,1%
  Autres religions 3,5%
<10% ; 10-29% ; 30-49% ; 50-69% ; ≥70%


Gouvernement & administration
régime politique : République à régime présidentiel
capitale : Minsk


Défense
Indice de puissance militaire : 0,8109 | Moyen (2017)
Arme nucléaire : État non doté de l’arme nucléaire
Effectifs militaires : 447 500 | Relativement élevés (2017)
Conscription : Écrit dans la loi mais pas appliqué (2018)
Indice de pacifisme : 2,141 | Moyen (2017)
Indice de terrorisme : 0,038 | Impact très faible (2017)


Droits & démocratie
Indice de démocratie : 3,13 | Régime autoritaire (2017)
Liberté de la presse : 52,43 | Situation difficile (2017)
Droit à l'avortement : Légal sur demande (2018)
Droit à l'euthanasie : Illégal de facto (Question sociétale non posée) (2018)


Justice & criminalité
Peine de mort : Légale et appliquée (2018)
Taux d'homicide volontaire : 6,2 | Moyen (2012)
Taux d'incarcération : 306 | Très élevé (2015)


Liberté de religion
Restrictions gouvernementales : Élevées (2015)
Hostilités sociales : Modérées (2015)


psychisme
Indice de bonheur : 5,569 | Moyen (2016)
Taux de suicide : 22,8 | Très élevé (2015)


Conjugalité
Polygamie : Totalement illégale et criminalisée
Homosexualité : Union homosexuelle non reconnue
Taux de divortialité : 44,56% | Élevé (2011)


Condition de la femme
Niveau de sécurité physique : Très faible (2014)
Femmes victimes de violences : n.c.
Justification des violences conjugales : 4,2% | Situation bonne (2015)


Droits de l'enfant
Discipline imposée par la violence : 65% | Situation très grave (2015)
Mariage des enfants : 3% | Situation bonne (2012)
Travail des enfants : 3% | Situation bonne (2012)


Personnes âgées
Situation des seniors : 42,1 | Problèmes sensibles (2015)


Scolarité
Taux d’alphabétisation : 99,61% | Très élevé (2016)
Espérance de vie scolaire : 15,69 années | Élevée (2015)
Taux de scolarisation (primaire) : 95,36% | Très élevé (2015)
Taux de scolarisation (secondaire) : 99,25% | Très élevé (2015)


Recherche & universités
Publications scientifiques de l'État : 33 408 | Contribution faible (1996-2016)
Universités de renommée mondiale : 0 | Prestige inexistant (2017)

monnaie : Rouble biélorusse
PIB (M$) : 47 407,22 | Faible (2016)
Croissance PIB : -2,6% | Négative (2016)
PIB/habitant ($) : 4 989 | Faible (2015)


Ressources naturelles
Bois, gisements de tourbe, pétrole, gaz naturel, granite, calcaire dolomitique, marne, craie, sable, gravier, argile.


Budget

Dépenses publiques

Source : Banque mondiale.
Rang Budget Dépenses en % du PIB
© Atlasocio.com
  Santé 5,68% (2014)
  Éducation 4,98% (2014)
  Armée 1,32% (2014)
  Recherche 0,67% (2013)
Peu prioritaire                                Très prioritaire


Secteurs d'activité

Répartition des secteurs d'activité

Rang Secteur d'activité % de la population active
(2015)
% du PIB
(2017)
© Atlasocio.com
  Tertiaire (Services) 66,8% 51,1%
  Secondaire (Industrie) 23,4% 40,6%
  Primaire (Agriculture) 9,7% 8,3%
Très dépendant                                Peu dépendant


Réalités socio-économiques
Indice de développement humain : 0,796 | Élevé (2016)
Indice de progrès social : 67,80 | Moyen (2017)
Indice du capital humain : n.c.
Droits du travail : Situation très grave (2017)


Emploi
Taux de chômage : 0,5% | Très faible (2017)
Taux de chômage des -25 ans : 1,2% | Très faible (2017)


Répartition des richesses
Indice de corruption : 44 | Moyen (2017)
Inégalités de revenu : 27,6 | Faibles (2015)
Population sous le seuil de pauvreté : 5,7% | Faible (2016)


Infrastructures & tourisme
Accès à Internet : 71,11% | Élevé (2016)
Entrées touristiques : 860 000 | Très faibles (2015)


Indice de la faim : <5 | Très faible (2017)
Accès à l'eau potable : 99,7% | Très élevé (2015)
Accès aux sanitaires : 94,3% | Très élevé (2015)

espérance de vie : 72,3 ans | Élevée (2015)
espérance de vie en bonne santé : 65,1 ans | Moyenne (2015)

Immunisation DTP (% enfants vaccinés) : 98% | Très élevée (2016)

Couverture des services de santé : 74% | Élevée (2015)
Médecins par habitant : 4,07‰ | Situation bonne (2014)
Lits d'hôpitaux par habitant : 11,3‰ | Situation bonne (2011)


Structure de la production électrique

Production électrique nationale (2014)

Rang Type de production électrique % production électrique nationale
© Atlasocio.com
  Fossile 99,17%
  Énergies renouvelables 0,37%
  Hydraulique 0,34%
Très polluant                                Peu polluant


Indice de performance environnementale : 64,98 | Moyen (2018)
Indice de vulnérabilité environnementale : 239 | Situation plutôt bonne (2004)

Empreinte écologique (hag/hab.) : 4,6 | Moyenne (2013)
Capacité biologique (hag/hab.) : 3,3 | Moyenne (2013)
Déficit/Réserve écologique : -1,3% | En déficit (2013)

Émissions de CO2 de l'État (kt) : 63 497 | Faibles (2014)
Émissions de CO2/hab. (t) : 6,701 | Moyennes (2014)


▶ CONSULTER :  Définitions détaillées des indicateurs

 Echelle de couleurs : Situation très négative ; Situation négative ; Situation moyenne ; Situation positive ; Situation très positive ; n.c. (non communiqué)

 Cartes/images : The World Factbook 2013-14. Washington, DC: Central Intelligence Agency, 2013. Domaine public ; Wikimedia Commons.

 Géographie
Superficie : ONU, Instituts officiels nationaux.
Utilisation des terres : Food and Agriculture Organization of the United Nations.
Topographie : Encyclopædia Britannica ; Geological Society of London ; Rutgers University Department of Physics and Astronomy ; CIA World Factbook.

 Démographie
Population : Instituts officiels nationaux, ONU, CIA World Factbook.
Taux de croissance démographique : ONU DAES, Recensements nationaux, Eurostat, SPC, CIA World Factbook.
Solde migratoire pour 1 000 habitants : Atlasocio.com selon les données de l'ONU relatives à la population totale et à la migration nette.
Taux de migration net : ONU.
Âge médian : ONU.
Indice de fécondité : ONU, OMS, Banque mondiale.
Taux de natalité : OCDE, Banque mondiale.
Taux de mortalité : OCDE, Banque mondiale.
Population urbaine : ONU.
Principales agglomérations / aires urbaines : Instituts officiels nationaux, ONU.
Langues : Recensements nationaux, Instituts de recherche, etc.
Ethnies : Recensements nationaux, Instituts de recherche, etc.
Religions: Recensements nationaux, Instituts de recherche, etc.

 Politique
Arme nucléaire : SIPRI Yearbook, Oxford University Press.
Conscription : Législations nationales.
Indice de puissance militaire : GlobalFirepower.
Effectifs militaires : IISS.
Indice de pacifisme : Institute for Economics & Peace.
Indice de terrorisme : Institute for Economics & Peace.
Indice de démocratie : The Economist Group.
Liberté d'expression : Reporters Sans Frontières.
Droit à l'avortement : Législations nationales.
Droit à l'euthanasie : Législations nationales.
Peine de mort : Législations nationales.
Taux d'homicide volontaire pour 100 000 habitants : Office des Nations unies contre la drogue et le crime.
Taux d'incarcération pour 100 000 habitants : ICPS & ICPR.
Liberté de culte / religion : Pew Research Center’s Religion & Public Life Project.

 Société
Indice de bonheur : ONU, Université de Columbia (Etats-Unis).
Taux de suicide : OMS.
Polygamie : Législations nationales.
Droits homosexuels : Législations nationales.
Taux de divortialité : UNSTAT, Eurostat.
Niveau de sécurité physique des femmes : WomanStats Project.
Femmes victimes de violences : UNICEF, EUAFR, IMW.
Justification des violences conjugales : UNICEF.
Discipline imposée aux enfants par la violence : UNICEF.
Mariage des enfants : UNICEF.
Travail des enfants : UNICEF.
Situation des seniors : Nations unies, HelpAge International.

 Éducation
Taux d’alphabétisation : UNESCO, études nationales, PNUD.
Espérance de vie scolaire : UNESCO.
Taux net de scolarisation au primaire : UNESCO.
Taux net de scolarisation au secondaire : UNESCO.
Publications scientifiques : SCImago Journal Rank (indicateur SJR).
Universités de renommée internationale : Université Jiao Tong de Shanghai.

 Économie
Ressources naturelles : CIA World Factbook.
PIB nominal : ONU, FMI, Banque mondiale, CIA World Factbook.
Croissance du PIB : Banque mondiale.
Dépenses publiques en éducation (% PIB) : UNESCO.
Dépenses militaires (% PIB) : SIPRI.
Dépenses en recherche et développement (% PIB) : UNESCO.
Dépenses en santé (% PIB) : OMS.
Répartition des secteurs d'activité : CIA World Factbook.
Taux de chômage et emploi à temps partiel : Instituts officiels nationaux ; OIT ; OCDE.
Droits du travail : Confédération Syndicale Internationale.
Indice de développement humain : PNUD.
Indice de progrès social : Social Progress Imperative.
Indice du capital humain : World Economic Forum.
Indice de corruption : Transparency International.
Inégalités de revenu (GINI) : Banque mondiale, CIA World Factbook.
Population en dessous du seuil de pauvreté national : Banque mondiale, CIA World Factbook.
Accès à l'électricité (% population) : Sustainable Energy for All (SE4ALL), World Bank.
Accès à Internet (% population) : Union internationale des télécommunications, Banque mondiale.
Entrées touristiques internationales : UNWTO Tourism Highlights.
Recettes touristiques internationales : UNWTO Tourism Highlights.

 Santé
Indice de la faim : IFPRI.
Accès à l'eau potable : UNICEF, OMS.
Accès aux sanitaires : UNICEF, OMS.
Immunisation DTP (% enfants vaccinés) : OMS.
Espérance de vie : OMS.
Espérance de vie en bonne santé : OMS.
Couverture des services de santé (% population) : OMS.
Médecins pour 1000 habitants : OMS.
Lits d'hôpitaux pour 1000 habitants : OMS.

 Énergie
Production électrique nationale : AEI ; OCDE ; Observatoire des énergies renouvelables.

 Environnement
Indice de performance environnementale : Yale University, Columbia University.
Indice de vulnérabilité environnementale : PACSU, UNEP.
Empreinte Ecologique : Global Footprint Network.
Capacité biologique : Global Footprint Network.
Déficit / réserve écologique : Global Footprint Network.
Émissions de CO2 de l'État : EDGAR, CDIAC.
Émissions de CO2 par habitant : EDGAR, CDIAC.