L'ATLAS SOCIOLOGIQUE MONDIAL


Accueil »  États et territoires du monde »  Ghana

Ghana


Par Atlasocio.com

 

Le Ghana, officiellement la République du Ghana, est un État d'Afrique de l'Ouest.

Drapeau
Adoption : 6 juin 1957
Premier État de l'Afrique subsaharienne à obtenir son indépendance, le Ghana adopte les couleurs panafricaines en s'inspirant du drapeau éthiopien. Le rouge symbolise la lutte pour l'indépendance, le jaune incarne l'or qui fut longtemps la principale richesse du pays, et le vert rappelle la forêt et les plantations. Au centre, l'étoile noire prône la liberté du continent africain.
Topographie
Le relief du Ghana est principalement composé de plaines à basse altitude. Traversé par de nombreux cours d'eau, le paysage est dominé par de denses forêts tropicales au sud, et par la savane au nord. La construction du barrage hydroélectrique d'Akosombo, mis en service en 1965, aboutit à la création du lac Volta, le plus grand réservoir d'eau douce au monde avec 8 502 km².
Carte
États frontaliers (km) :
▶ Togo (877)
▶ Côte d'Ivoire (668)
▶ Burkina Faso (548)
Le Ghana possède 539 km de côtes.
×

Le Ghana, officiellement la République du Ghana, est un État d'Afrique de l'Ouest.

Du IIIe au XIIIe siècle de l’ère chrétienne, plusieurs royaumes africains émergent en Afrique de l’Ouest, dont le principal demeure l’empire soninké du Ghana. Appelé localement Wagadou, ce vaste territoire – allant de la Mauritanie jusqu’au nord du Ghana en passant par le Mali – est effectivement connu en Afrique du Nord et en Arabie sous le nom d’« Empire du Ghana », bien qu’à l’origine le terme de Ghana désigne uniquement le titre de « roi ». L'Empire du Ghana, convoité pour ses exploitations minières aurifères, décline à partir du XIe siècle, passant sous domination almoravide avant d’être en partie incorporé à l’Empire du Mali. Au XVIe siècle, les Ashantis, l’un des principaux groupes ethniques de l’actuel Ghana, forment plusieurs communautés étatiques autour de la ville de Kumasi. Sous l’impulsion d’Oti Akenten, le clan Okoya parvient à unifier l’ensemble des États de la région pour fonder au milieu du XVIIe siècle l’Empire Ashanti, dont la région sera plus tard nommée « Côte de l’Or » par les Européens.

Le Portugal fonde un premier comptoir sur la côte ghanéenne en 1482 afin de débuter le commerce de l’or puis celui des esclaves africains à partir de la seconde moitié du XVIIe siècle. Après une courte période de souveraineté des Hollandais, ces derniers vendent leurs possessions au Royaume-Uni qui fondent en 1821 la colonie britannique de la Côte-de-l’Or. Fondé à Freetown (Sierra Leone) en 1827, le collège de Fourah Bay est le premier établissement universitaire de l'Afrique sous domination coloniale. Il contribue grandement à la formation d’une élite intellectuelle ghanéenne, la Côte-de-l’Or étant à l’époque rattachée administrativement à la Sierra Leone. Des formations politiques africaines voient le jour, notamment l'Aborigene's right protection society. Durant la Première Guerre mondiale, le protectorat allemand voisin de Togoland (1884-1916) est envahi par la France et le Royaume-Uni. Le Togo oriental sous occupation française devient par la suite le Togo tandis que le Togo occidental vote le 9 mai 1956 en faveur de l’indépendance puis de son intégration au sein de la Côte-de-l’Or.

Le 6 mars 1957, la Côte-de-l’Or devient le premier pays d’Afrique subsaharienne à obtenir son indépendance et adopte le nom de « Ghana », en hommage à l’empire éponyme. Kwame Nkrumah, ancien prisonnier politique de 1948 à 1951, devient premier ministre du Ghana de 1957 à 1960, puis président du pays en 1960. Nkrumah développe les infrastructures, mais également les domaines de l’éducation, de la culture, et de la santé. Le 24 février 1966, un coup d’État militaire met fin à cette Première République. L’instabilité politique est alors rythmée par les nombreux coups d’État militaires (1972, 1978, 1979, 1981) et la succession des régimes autoritaires. En raison de la pression de la communauté internationale, le multipartisme est rétabli et l’interdiction des partis politiques est levée le 18 mai 1992. Depuis, le Ghana bénéficie d’un climat politique apaisé qui contraste avec les tensions et les conflits voisins comme en Côte d’Ivoire ou au Nigeria.

L’économie du Ghana repose principalement sur l’exportation d’or et de cacao, mais également de pétrole depuis 2010. Le secteur industriel est diversifié avec la construction d’automobiles et de navires.


Territoire
superficie : 238 540 km² | Moyenne

Utilisation des terres (2011)

Sources : Food and Agriculture Organization of the United Nations ; The World Factbook, CIA.
Rang Utilisation % superficie
© Atlasocio.com
  Pâturages permanents 36,5%
  Forêts 21,2%
  Terres arables 20,7%
  Cultures permanentes 11,9%
  Autres 9,7%
Faible superficie                                Importante superficie


Topographie
Plus haut sommet : Mont Afadjato | 885 km
Plus long fleuve : Volta | 1 600 km


Indicateurs démographiques
population : 28 308 301 | Moyenne (2016)
densité : 101,5 hab./km² | Moyenne
âge médian : 20,4 ans | Très faible (2015)
croissance démographique : 2,23% | Élevée (2016)
indice de fécondité : 4,04 | Élevé (2015)
taux de natalité : 31,55‰ | Élevé (2015)
taux de mortalité : 8,31‰ | Faible (2015)
Solde migratoire : -1,80‰ | Négatif (2017)


Urbanisation
Population urbaine : 54,68% | Moyennement élevée (2016)

Principales villes

Rang Commune Population
Recensement 2000 Recensement 2010 Estimation ONU 2018
© Atlasocio.com
  Kumasi 1 171 311 2 035 064 2 953 296
  Accra  1 659 136 2 070 463 2 405 524
  Sekondi-Takoradi 186 895 539 548 820 555
  Tamale 293 879 371 351 559 219
  Ashaiman 150 312 190 972 n.c.
  Cape Coast 118 105 169 894 n.c.
  Obuasi 115 564 143 644 n.c.
  Tema 141 479 139 784 n.c.
  Koforidua 87 315 120 971 n.c.
  Amanfrom 12 803 119 467 n.c.
  Ho 61 658 104 532 n.c.
Capitale de l'État.
Sources : 2000 Population and housing census: special report on urban localities, Ghana Statistical Service, Accra, 2002 ; 2010 Population and housing census: Final results, Ghana Statistical Service, Accra, 31 May 2012 ; World Urbanization Prospects: The 2014 Revision, Department of Economic and Social Affairs, Population Division, United Nations.


Langues
officielle(s) : anglais (67,1%)
nationale(s) : twi ou asante (16,0%), ewe (13,9%), fanti (11,6%), abron (4,9%), dagbane (4,4%), adangme (4,2%), dagaare (3,9%), ga (3,1%), kasem (2,5%), gonja (1,3%), nzema (1,1%)
autres(s) : konkomba (3,5%), akyem (3,2%), akuapem (2,6%), kusaal (2,2%), kwahu (1,9%), mamprusi (1,3%), sefwi (1,3%), wasa (1,1%), autres (15,8%)
Sources : “Table 17: Population 11 years and older by sex, literacy status, language in which literate and region”, 2010 Population and housing census: Final results, Ghana Statistical Service, Accra, 31 May 2012, p. 41 ; “Population by language, sex and urban/rural residence”, United Nations Statistics Division, 22 May 2017.


Ethnies
Akan (47,5%), Mole Dagbani (16,6%), Ewe (13,9%), Ga-Dangme (7,4%), Gurma (5,7%), Guan (3,7%), Grusi (2,5%), Mande (1,1%), autres (1,4%)
Source : “Table 13: Ghanaians by birth, sex, major ethnic group and region”, 2010 Population and housing census: Final results, Ghana Statistical Service, Accra, 31 May 2012, p. 34.


Religions

Croyances et religions (2010)

“Table 16: Population by sex, religious affiliation and region”, 2010 Population and housing census: Final results, Ghana Statistical Service, Accra, 31 May 2012, p. 40.
Rang croyance % de la population
© Atlasocio.com
  Pentecôtisme 28,3%
  Protestantisme 18,4%
  Islam 17,6%
  Catholicisme 13,1%
  Autres christianismes 11,4%
  Déisme-agnosticisme-athéisme 5,3%
  Animisme 5,2%
  Autres religions 0,8%
<10% ; 10-29% ; 30-49% ; 50-69% ; ≥70%
Note : Selon le recensement de 2010, le christianisme regroupe 71,2% de la population du Ghana, devant l'islam (17,6%) et les religions traditionnelles africaines (5,2%).


Gouvernement & administration
régime politique : République à régime présidentiel
capitale : Accra


Défense
Indice de puissance militaire : 2,3525 | Faible (2018)
Arme nucléaire : État non détenteur de l’arme nucléaire (2018)
Effectifs militaires : 15 500 | Faibles (2017)
Conscription : Pas d’obligation (2017)
Indice de pacifisme : 1,793 | Élevé (2017)
Indice de terrorisme : 0,326 | Impact très faible (2017)


Droits & démocratie
Indice de démocratie : 6,69 | Démocratie imparfaite (2017)
Liberté de la presse : 17,95 | Situation plutôt bonne (2017)
Droit à l'avortement : Illégal sauf risques vitaux pour la mère (2015)
Droit à l'euthanasie : Illégal de facto (Question sociétale non posée) (2015)


Justice & criminalité
Peine de mort : Légale mais non appliquée depuis au moins dix ans (2017)
Taux d'homicide volontaire : 10,0 | Élevé (2012)
Taux d'incarcération : 53 | Faible (2015)


Liberté de religion
Restrictions gouvernementales : 1,3 | Très faibles (2013)
Hostilités sociales : 2,7 | Faibles (2013)


psychisme
Indice de bonheur : 4,120 | Faible (2017)
Taux de suicide : 6,9 | Moyen (2015)


Conjugalité
Polygamie : Autorisée et pratiquée (2017)
Homosexualité : Union homosexuelle non reconnue (2016)
Taux de divortialité : n.c.


Condition de la femme
Niveau de sécurité physique : Très faible (2014)
Femmes victimes de violences : n.c.
Justification des violences conjugales : 34,9% | Situation difficile (2015)


Droits de l'enfant
Discipline imposée par la violence : 93,6% | Situation très grave (2015)
Mariage des enfants : 20,7% | Problèmes sensibles (2014)
Travail des enfants : 21,8% | Problèmes sensibles (2015)


Personnes âgées
Situation des seniors : 34,2 | Situation difficile (2015)


Scolarité
Taux d’alphabétisation : 71,49% | Moyen (2016)
Espérance de vie scolaire : 11,84 années | Moyenne (2015)
Taux de scolarisation (primaire) : 91,11% | Très élevé (2015)
Taux de scolarisation (secondaire) : 57,88% | Faible (2015)


Recherche & universités
Publications scientifiques de l'État : 13 851 | Contribution faible (1996-2016)
Universités de renommée mondiale : 0 | Prestige inexistant (2017)


monnaie : Cedi
PIB (M$): 42 689,78 | Faible (2016)
Croissance PIB : 3,6% | Élevée (2016)
PIB/habitant ($) : 1 513,5 | Faible (2016)


Ressources naturelles
Or, bois, diamants, bauxite, manganèse, poisson, caoutchouc, hydroélectricité, pétrole, argent, sel, calcaire.


Budget

Dépenses publiques

Source : Banque mondiale.
Rang Budget Dépenses en % du PIB
© Atlasocio.com
  Éducation 6,03% (2013)
  Santé 3,55% (2014)
  Armée 0,48% (2015)
  Recherche 0,37% (2010)
Peu prioritaire                                Très prioritaire


Secteurs d'activité

Répartition des secteurs d'activité

Rang Secteur d'activité % de la population active
(2013)
% du PIB
(2017)
© Atlasocio.com
  Tertiaire (Services) 40,9% 57,2%
  Primaire (Agriculture) 44,7% 18,3%
  Secondaire (Industrie) 14,4% 24,5%
Très dépendant                                Peu dépendant


Réalités socio-économiques
Indice de développement humain : 0,579 | Moyen (2015)
Indice de progrès social : 61,44 | Moyen (2017)
Indice du capital humain : 61,01 | Moyen (2017)
Droits du travail : Problèmes sensibles (2017)


Emploi
Taux de chômage : 5,8% | Faible (2017)
Taux de chômage des -25 ans : 11,5% | Élevé (2017)


Répartition des richesses
Indice de corruption : 40 | Moyen (2017)
Inégalités de revenu : 42,2 | Moyennes (2012)
Population sous le seuil de pauvreté : 24,2% | Moyenne (2012)


Infrastructures & tourisme
Accès à Internet : 34,66% | Faible (2016)
Entrées touristiques : 897 000 | Très faibles (2015)


Indice de la faim : 16,2 | Moyen (2017)
Accès à l'eau potable : 88,7% | Élevé (2015)
Accès aux sanitaires : 14,9% | Très faible (2015)

espérance de vie : 62,4 ans | Moyenne (2015)
espérance de vie en bonne santé : 55,3 ans | Faible (2015)

Immunisation DTP (% enfants vaccinés) : 7% | Très faible (2015)

Couverture des services de santé : 45% | Très faible (2015)
Médecins par habitant : 0,096‰ | Situation très grave (2010)
Lits d'hôpitaux par habitant : 0,9‰ | Situation très grave (2011)


Structure de la production électrique

Production électrique nationale (2014)

Rang Type de production électrique % production électrique nationale
© Atlasocio.com
  Hydraulique 64,69%
  Fossile 35,26%
  Énergies renouvelables 0,03%
Très polluant                                Peu polluant


Indice de performance environnementale : 49,66 | Faible (2018)
Indice de vulnérabilité environnementale : 279 | Moyen (2004)

Empreinte écologique (hag/hab.) : 1,9 | Faible (2013)
Capacité biologique (hag/hab.) : 1,3 | Faible (2013)
Déficit/Réserve écologique : -49% | En déficit (2013)

Émissions de CO2 de l'État (kt) : 14 466 | Très faibles (2014)
Émissions de CO2/hab. (t) : 0,536 | Très faibles (2014)


▶ CONSULTER :  Définitions détaillées des indicateurs

 Echelle de couleurs : Situation très négative ; Situation négative ; Situation moyenne ; Situation positive ; Situation très positive ; n.c. (non communiqué)

 Cartes/images : The World Factbook 2013-14. Washington, DC: Central Intelligence Agency, 2013. Domaine public ; Wikimedia Commons.

 Géographie
Superficie : ONU, Instituts officiels nationaux.
Utilisation des terres : Food and Agriculture Organization of the United Nations.
Topographie : Encyclopædia Britannica ; Geological Society of London ; Rutgers University Department of Physics and Astronomy ; CIA World Factbook.

 Démographie
Population : Instituts officiels nationaux, ONU, CIA World Factbook.
Taux de croissance démographique : ONU DAES, Recensements nationaux, Eurostat, SPC, CIA World Factbook.
Solde migratoire pour 1 000 habitants : Atlasocio.com selon les données de l'ONU relatives à la population totale et à la migration nette.
Taux de migration net : ONU.
Âge médian : ONU.
Indice de fécondité : ONU, OMS, Banque mondiale.
Taux de natalité : OCDE, Banque mondiale.
Taux de mortalité : OCDE, Banque mondiale.
Population urbaine : ONU.
Principales agglomérations / aires urbaines : Instituts officiels nationaux, ONU.
Langues : Recensements nationaux, Instituts de recherche, etc.
Ethnies : Recensements nationaux, Instituts de recherche, etc.
Religions: Recensements nationaux, Instituts de recherche, etc.

 Politique
Arme nucléaire : SIPRI Yearbook, Oxford University Press.
Conscription : Législations nationales.
Indice de puissance militaire : GlobalFirepower.
Effectifs militaires : IISS.
Indice de pacifisme : Institute for Economics & Peace.
Indice de terrorisme : Institute for Economics & Peace.
Indice de démocratie : The Economist Group.
Liberté d'expression : Reporters Sans Frontières.
Droit à l'avortement : Législations nationales.
Droit à l'euthanasie : Législations nationales.
Peine de mort : Législations nationales.
Taux d'homicide volontaire pour 100 000 habitants : Office des Nations unies contre la drogue et le crime.
Taux d'incarcération pour 100 000 habitants : ICPS & ICPR.
Liberté de culte / religion : Pew Research Center’s Religion & Public Life Project.

 Société
Indice de bonheur : ONU, Université de Columbia (Etats-Unis).
Taux de suicide : OMS.
Polygamie : Législations nationales.
Droits homosexuels : Législations nationales.
Taux de divortialité : UNSTAT, Eurostat.
Niveau de sécurité physique des femmes : WomanStats Project.
Femmes victimes de violences : UNICEF, EUAFR, IMW.
Justification des violences conjugales : UNICEF.
Discipline imposée aux enfants par la violence : UNICEF.
Mariage des enfants : UNICEF.
Travail des enfants : UNICEF.
Situation des seniors : Nations unies, HelpAge International.

 Éducation
Taux d’alphabétisation : UNESCO, études nationales, PNUD.
Espérance de vie scolaire : UNESCO.
Taux net de scolarisation au primaire : UNESCO.
Taux net de scolarisation au secondaire : UNESCO.
Publications scientifiques : SCImago Journal Rank (indicateur SJR).
Universités de renommée internationale : Université Jiao Tong de Shanghai.

 Économie
Ressources naturelles : CIA World Factbook.
PIB nominal : ONU, FMI, Banque mondiale, CIA World Factbook.
Croissance du PIB : Banque mondiale.
Dépenses publiques en éducation (% PIB) : UNESCO.
Dépenses militaires (% PIB) : SIPRI.
Dépenses en recherche et développement (% PIB) : UNESCO.
Dépenses en santé (% PIB) : OMS.
Répartition des secteurs d'activité : CIA World Factbook.
Taux de chômage et emploi à temps partiel : Instituts officiels nationaux ; OIT ; OCDE.
Droits du travail : Confédération Syndicale Internationale.
Indice de développement humain : PNUD.
Indice de progrès social : Social Progress Imperative.
Indice du capital humain : World Economic Forum.
Indice de corruption : Transparency International.
Inégalités de revenu (GINI) : Banque mondiale, CIA World Factbook.
Population en dessous du seuil de pauvreté national : Banque mondiale, CIA World Factbook.
Accès à l'électricité (% population) : Sustainable Energy for All (SE4ALL), World Bank.
Accès à Internet (% population) : Union internationale des télécommunications, Banque mondiale.
Entrées touristiques internationales : UNWTO Tourism Highlights.
Recettes touristiques internationales : UNWTO Tourism Highlights.

 Santé
Indice de la faim : IFPRI.
Accès à l'eau potable : UNICEF, OMS.
Accès aux sanitaires : UNICEF, OMS.
Immunisation DTP (% enfants vaccinés) : OMS.
Espérance de vie : OMS.
Espérance de vie en bonne santé : OMS.
Couverture des services de santé (% population) : OMS.
Médecins pour 1000 habitants : OMS.
Lits d'hôpitaux pour 1000 habitants : OMS.

 Énergie
Production électrique nationale : AEI ; OCDE ; Observatoire des énergies renouvelables.

 Environnement
Indice de performance environnementale : Yale University, Columbia University.
Indice de vulnérabilité environnementale : PACSU, UNEP.
Empreinte Ecologique : Global Footprint Network.
Capacité biologique : Global Footprint Network.
Déficit / réserve écologique : Global Footprint Network.
Émissions de CO2 de l'État : EDGAR, CDIAC.
Émissions de CO2 par habitant : EDGAR, CDIAC.