L'ATLAS SOCIOLOGIQUE MONDIAL


Accueil »  États et territoires du monde »  Moldavie

Moldavie


Par Atlasocio.com

 

La Moldavie, officiellement la République de Moldavie, est un État enclavé d'Europe de l'Est.

Drapeau
Adoption : 27 avril 1990
Le drapeau de la Moldavie, très ressemblant à celui de la Roumanie, arbore les couleurs traditionnelles des roumanophones : le bleu représente le ciel et la liberté, le jaune d'or la prospérité grâce aux champs de blé, le rouge la fraternité par les liens du sang. Au centre du pavillon figurent les armoiries moldaves : une tête d'aurochs stylisée et flanquée d'une étoile, d'une rose à dextre et d'un croissant ; un aigle tenant dans ses serres un rameau d'olivier en signe de paix et un sceptre d'or – probablement celui d'Étienne III – et dans son bec une croix chrétienne orthodoxe.
Topographie
Située entre les fleuves Prut et Dniestr, la Moldavie comprend une plaine vallonnée au réseau hydrographique dense avec plusieurs centaines de cours d'eau. Le climat de la Moldavie est de type continental tempéré.
Carte
États frontaliers (km) :
×


La Moldavie, officiellement la République de Moldavie, est un État enclavé d'Europe de l'Est.

Durant l'Antiquité, la région de l’actuelle Moldavie est peuplée par les Daces, les Scythes et les Bastarnes. En -29, le sud du territoire est conquis par l'Empire romain et intégré en l'an 87 à la province de Scythie Mineure ou Mésie inférieure. S’ensuit une romanisation partielle des Daces qui, mélangés à d’autres peuples slaves, formeront plus tard le peuple moldave roumanophone.

Au fil des siècles, le territoire est une terre de passage pour plusieurs migrations, notamment des tribus Slaves et Magyars. Les duchés locaux se réunissent pour former en 1359 la Principauté de Moldavie (1359-1859), une des trois principautés médiévales roumanophones aux côtés de la Valachie et de la Transylvanie (Roumanie actuelle). La Bessarabie est rattachée à la Moldavie en 1367. La Principauté devient vassale de la Pologne en 1387.

Étienne III Mușat de Moldavie (1433-1504), dit « Étienne Le Grand » s’empare du pouvoir par un coup d’État en 1457. Au cours de son règne, long de 47 ans, de nombreuses réformes économiques et militaires ont lieu : le commerce avec la Transylvanie – alors vassale de la Hongrie – est privilégié, les mercenaires étrangers sont remplacés par le recrutement au sein de l’armée des fermiers et bergers libres (les răzeşi et les mocani), et les principales forteresses sont consolidées. Après un raid en Transylvanie mené par Étienne III le 4 avril 1459, un conflit éclate avec la Hongrie jusqu’en décembre 1467. Les deux pays se réconcilient en raison de l’avancée ottomane en Europe du sud-est. La situation géopolitique se complique : alors que la Principauté de Moldavie est déjà vassale de la Pologne, Étienne III est contraint de reconnaitre également la suzeraineté du roi de Hongrie en 1474. Bajazed II, sultan de l’Empire ottoman (Cf. Turquie), envahit les villes moldaves de Chilia et de Cetatea Albă en 1484, enclavant de fait la Moldavie dont l’intégralité de la flotte est brûlée. Étienne III accepte que la Principauté devienne vassale de l’Empire ottoman en 1489, bénéficiant ainsi d’une relative autonomie.

En 1774, l’Autriche annexe le nord-ouest de la Principauté, renommée « Bucovine ». L’Empire russe s’empare de la partie orientale en 1812, intégrée à la province de Bessarabie avec Chișinău pour capitale. La russification de la région débute par l’abolition de l’autonomie moldave en 1828 et le remplacement de la langue moldave (ou roumain) par le russe au sein de l’administration en 1829. Par la suite, la politique discriminatoire à l’encontre des roumanophones s’intensifie : interdiction de l’usage du moldave dans les églises en 1833, dans les établissements d’enseignement secondaire en 1842, dans les écoles primaires en 1860, puis dans l’ensemble de la sphère publique en 1871. En outre, les autorités du Tsar déportent les Moldaves à destination du Kazakhstan ou de la Sibérie afin de les remplacer par d’autres groupes ethniques (Russes et Ukrainiens notamment).

Pendant la Première Guerre mondiale, les indépendantistes roumanophones et menchéviks proclament la République démocratique autonome de Moldavie le 2 décembre 1917. Les bolcheviks locaux s’y opposent mais sont vaincus par les troupes roumaines, appuyées par la France (Mission Berthelot). L’indépendance de la République démocratique de Moldavie est proclamée le 6 janvier 1918. Le traité de Paris du 28 octobre 1920 reconnait le rattachement de la Bessarabie au Royaume de Roumanie, surnommée la « Grande Roumanie ». À la fin de la Seconde Guerre mondiale, le territoire moldave est récupéré par l’URSS en août 1944. La reconnaissance de l’identité roumaine des autochtones se concrétise par le retour à l’alphabet latin et l’officialisation du roumain aux côtés du russe à la fin des années 1980.

Suite à la dislocation de l’URSS, la République de Moldavie proclame son indépendance le 27 août 1991, immédiatement reconnue par la Roumanie voisine. En décembre de la même année, la République moldave du Dniestr (ou « Transnistrie ») à majorité russophone demande son rattachement à la Russie. Encadrés par la 14e armée russe, les insurgés de Transnistrie prennent le contrôle de la rive gauche du Dniestr. Ce territoire de 4 163 km², non reconnu par la communauté internationale, est indépendant de facto depuis le 21 juillet 1992, date de la fin de la Guerre du Dniestr.

Principal pays fournisseur de vin, de fruits et légumes des anciennes républiques soviétiques, l’économie de la Moldavie souffre de la perte des zones industrielles de la Transnistrie sécessionniste.


Territoire
superficie : 33 843 km² | Faible
Sans la Transnistrie (4 163 km²), indépendante de facto, la superficie de la Moldavie est de 29 683 km².

Utilisation des terres (2011)

Sources : Food and Agriculture Organization of the United Nations ; The World Factbook, CIA.
Rang Utilisation % superficie
© Atlasocio.com
  Terres arables 55,1%
  Forêts 11,9%
  Pâturages permanents 10,7%
  Cultures permanentes 9,1%
  Autres 13,2%
Faible superficie                                Importante superficie


Topographie
Plus haut sommet : Dealul Bălăneşti | 430 m
Plus long fleuve : Dniestr | 1 362 km


Indicateurs démographiques
population : 2 998 235 | Très faible (2014)
Population de la Transnistrie non comprise (475 665 hab. en 2015).
densité : 105 hab./km² | Moyenne
âge médian : 35,6 ans | Élevé (2015)
croissance démographique : -0,05% | Négative (2016)
indice de fécondité : 1,24 | Très faible (2015)
taux de natalité : 10,5‰ | Faible (2015)
taux de mortalité : 11,4‰ | Élevé (2015)
Solde migratoire : -9,4‰ | Très négatif (2017)


Urbanisation
Population urbaine : 45,08% | Faible (2016)

Principales villes

Rang Commune Population
Recensement 1989 Recensement 2004 Recensement 2014
© Atlasocio.com
  Chișinău  667 082 589 445 532 513
  Tiraspol 181 862 158 069 133 807
  Bălți 158 517 122 669 97 930
  Tighina 129 969 97 027 91 882
  Rîbnița 61 352 53 648 47 949
  Ungheni 37 788 32 530 30 804
  Cahul 42 904 35 488 28 763
  Dubăsari 35 806 23 650 25 060
  Soroca 42 297 28 362 22 196
  Orhei 31 843 25 641 21 065
Capitale de l'État. Selon les estimations de l'ONU, l'agglomération de Chișinău compte 738 032 habitants en 2018 (Cf. World Urbanization Prospects: The 2014 Revision, Department of Economic and Social Affairs, Population Division, United Nations).
Source : “Populația pe comune, sexe și grupe de vârste”, Rezultatele Recensământului Populației și al Locuințelor 2014 [Résultats du recensement de la population et du logement 2014], Biroul Național de Statistică, Departamentul Statistica si Sociologie, Republicii Moldova, www.statistica.md.


Langues
officielle(s) : moldave ou roumain
régionale(s) : gagaouze, romani, ukrainien
autre(s) : russe
L'article 13 de la Constitution moldave relatif à la langue officielle emploie le terme de “moldave” et non de “roumain”. Le moldave, appelé « daco-roumain » par les linguistes, est un des dialectes du roumain aux côtés de l’aroumain, du mégléno-roumain et de l’istro-roumain. L’intelligibilité mutuelle entre les différents locuteurs étant pratiquement totale, il s'agit donc d'une distinction historique et politique et non d'une réalité linguistique.

Langues maternelles de la République de Moldavie

Rang Langue % population totale
Recensement 2004 Recensement 2014
© Atlasocio.com
  Moldave [1] 60,0% 55,1%
  Roumain [1] 16,5% 22,8%
  Russe 11,3% 9,4%
  Gagaouze 4,1% 4,1%
  Ukrainien 5,5% 3,8%
  Bulgare 1,6% 1,5%
  Romani - [2] 0,3%
  Autres 0,6% 0,2%
  Sans réponse 0,4% 2,9%
<10% ; 10-29% ; 30-49% ; 50-69% ; ≥70%
[1] Le moldave et le roumain sont mentionnés séparément au sein des recensements opérés par les autorités de la République de Moldavie, bien que ces deux dénominations concernent la même langue, parlée par 76,5% de la population totale en 2004 et 77,9% en 2014. Cependant, la dénomination officielle, et donc politique, « moldave » ne doit pas être confondue avec le dialecte moldave de la langue roumaine tel qu'il est reconnu par les linguistes.
[2] En 2004, la langue romani est incluse dans la catégorie “autres langues”.
Source : “Structura populației după limba maternă la recensămintele din anii 2004 și 2014, pe medii”, Rezultatele Recensământului Populației și al Locuințelor 2014 [Résultats du recensement de la population et du logement 2014], Biroul Național de Statistică, Departamentul Statistica si Sociologie, Republicii Moldova, www.statistica.md.


Ethnies

Composition ethnique de la République de Moldavie (2014)

Rang Ethnicité % population totale
© Atlasocio.com
  Moldaves 75,1%
  Roumains 7,0%
  Ukrainiens 6,6%
  Gagaouzes 4,6%
  Russes 4,1%
  Bulgares 1,9%
  Roms 0,3%
  Autres 0,5%
<10% ; 10-29% ; 30-49% ; 50-69% ; ≥70%
Source : “Structura etnică a populației, în profil teritorial în 2014”, Rezultatele Recensământului Populației și al Locuințelor 2014 [Résultats du recensement de la population et du logement 2014], Biroul Național de Statistică, Departamentul Statistica si Sociologie, Republicii Moldova, www.statistica.md.


Religions

Croyances et religions

Rang croyance % population totale
Recensement 2004 Recensement 2014
© Atlasocio.com
  Christianisme orthodoxe 93,3% 90,1%
  Baptisme 1,0% 0,9%
  Témoins de Jéhovah - 0,6%
  Adventisme 0,3% 0,4%
  Pentecôtisme 0,4% 0,3%
  Athéisme 0,4% 0,2%
  Protestantisme évangélique 0,2% 0,2%
  Catholicisme 0,2% 0,1%
  Orthodoxes vieux-croyants [1] 0,2% 0,1%
  Protestantisme 0,04% 0,1%
  Agnosticisme 1,0% 0,02%
  Autres religions 0,9% 0,12%
  Sans réponse 2,2% 6,9%
<10% ; 10-29% ; 30-49% ; 50-69% ; ≥70%
[1] Les orthodoxes vieux-croyants sont un ensemble de groupes qui se sont séparés de l'Église orthodoxe de Russie en 1666-1667 par leur refus des réformes introduites par le patriarche Nikon. Les changements mis en oeuvre par Nikon visaient à uniformiser les rites et les textes des Églises de Russie et de Grèce.
Sources : “Populatia după religie, pe medii în 2014”, Rezultatele Recensământului Populației și al Locuințelor 2014 [Résultats du recensement de la population et du logement 2014], Biroul Național de Statistică, Departamentul Statistica si Sociologie, Republicii Moldova, www.statistica.md.


Gouvernement & administration
régime politique : République à régime parlementaire
capitale : Chișinău


Défense
Indice de puissance militaire : n.c.
Arme nucléaire : État non détenteur de l’arme nucléaire
Effectifs militaires : 65 550 | Faibles (2017)
Conscription : Obligatoire (♂) (2017)
Indice de pacifisme : 1,938 | Élevé (2017)
Indice de terrorisme : 0,47 | Faible (2017)


Droits & démocratie
Indice de démocratie : 5,94 | Régime démocratique / autoritaire (2017)
Liberté de la presse : 30,41 | Problèmes sensibles (2017)
Droit à l'avortement : Légal sur demande (2017)
Droit à l'euthanasie : Illégal de facto (Question sociétale non posée) (2017)


Justice & criminalité
Peine de mort : Abolie pour tous les crimes (2018)
Taux d'homicide volontaire : 7,5 | Moyen (2012)
Taux d'incarcération : 215 | Élevé (2015)


Liberté de religion
Restrictions gouvernementales : 4,4 | Moyennes (2013)
Hostilités sociales : 3,8 | Faibles (2013)


psychisme
Indice de bonheur : 5,838 | Moyen (2017)
Taux de suicide : 14,8 | Élevé (2015)


Conjugalité
Polygamie : Totalement illégale et criminalisée (2018)
Homosexualité : Union homosexuelle non reconnue (2017)
Taux de divortialité : 42% | Élevé (2011)


Condition de la femme
Niveau de sécurité physique : Faible (2014)
Femmes victimes de violences : 14% | Problèmes sensibles (2012)
Justification des violences conjugales : 12,3% | Problèmes sensibles (2015)


Droits de l'enfant
Discipline imposée par la violence : 75,6% | Situation très grave (2015)
Mariage des enfants : 12,2% | Problèmes sensibles (2012)
Travail des enfants : 16,3% | Problèmes sensibles (2015)


Personnes âgées
Situation des seniors : 35,1 | Situation difficile (2015)


Scolarité
Taux d’alphabétisation : 99,13% | Très élevé (2016)
Espérance de vie scolaire : 11,6 années | Moyenne (2015)
Taux de scolarisation (primaire) : 86,85% | Élevé (2015)
Taux de scolarisation (secondaire) : 76,40% | Moyen (2015)


Recherche & universités
Publications scientifiques de l'État : 6 601 | Contribution très faible (1996-2016)
Universités de renommée mondiale : 0 | Prestige inexistant (2018)


monnaie : Leu moldave
PIB (M$): 6 749,52 | Très faible (2016)
Croissance PIB : 4,1% | Élevée (2016)
PIB/habitant ($) : 1 900 | Faible (2016)


Ressources naturelles
Lignite, phosphorites, gypse, calcaire, terres arables.


Budget

Dépenses publiques

Source : Banque mondiale.
Rang Budget Dépenses en % du PIB
© Atlasocio.com
  Santé 10,32% (2014)
  Éducation 7,48% (2014)
  Recherche 0,37% (2014)
  Armée 0,35% (2015)
Peu prioritaire                                Très prioritaire


Secteurs d'activité

Répartition des secteurs d'activité

Rang Secteur d'activité % de la population active
(2016)
% du PIB
(2017)
© Atlasocio.com
  Tertiaire (Services) 54,2% 64,8%
  Primaire (Agriculture) 33,7% 14,2%
  Secondaire (Industrie) 12,1% 21,0%
Très dépendant                                Peu dépendant


Réalités socio-économiques
Indice de développement humain : 0,699 | Moyen (2015)
Indice de progrès social : 66,31 | Moyen (2017)
Indice du capital humain : 62,29 | Moyen (2017)
Droits du travail : Problèmes sensibles (2017)


Emploi
Taux de chômage : 4,4% | Faible (2017)
Taux de chômage des -25 ans : 11,4% | Élevé (2017)


Répartition des richesses
Indice de corruption : 31 | Élevé (2017)
Inégalités de revenu : 27 | Faibles (2015)
Population sous le seuil de pauvreté : 9,6% | Faible (2015)


Infrastructures & tourisme
Accès à Internet : 70,1% | Élevé (2016)
Entrées touristiques : 121 000 | Très faibles (2016)


Indice de la faim : 7,6 | Faible (2017)
Accès à l'eau potable : 88,4% | Élevé (2015)
Accès aux sanitaires : 76,4% | Élevé (2015)

espérance de vie : 72,1 ans | Élevée (2015)
espérance de vie en bonne santé : 64,8 ans | Moyenne (2015)

Immunisation DTP (% enfants vaccinés) : 89% | Élevée (2016)

Couverture des services de santé : 65% | Moyenne (2015)
Médecins par habitant : 2,54‰ | Situation plutôt bonne (2014)
Lits d'hôpitaux par habitant : 6,2‰ | Situation bonne (2012)


Structure de la production électrique

Production électrique nationale (2014)

Rang Type de production électrique % production électrique nationale
© Atlasocio.com
  Fossile 93,79%
  Hydraulique 5,92%
  Énergies renouvelables 0,28%
Très polluant                                Peu polluant


Indice de performance environnementale : 51,97 | Moyen (2018)
Indice de vulnérabilité environnementale : 322 | Élevé (2004)

Empreinte écologique (hag/hab.) : 1,9 | Faible (2014)
Capacité biologique (hag/hab.) : 1,2 | Faible (2014)
Déficit/Réserve écologique : -66% | En déficit (2014)

Émissions de CO2 de l'État (kt) : 4 932 | Très faibles (2014)
Émissions de CO2/hab. (t) : 1,386 | Très faibles (2014)


▶ CONSULTER :  Définitions détaillées des indicateurs

 Echelle de couleurs : Situation très négative ; Situation négative ; Situation moyenne ; Situation positive ; Situation très positive ; n.c. (non communiqué)

 Cartes/images : The World Factbook 2013-14. Washington, DC: Central Intelligence Agency, 2013. Domaine public ; Wikimedia Commons.

 Géographie
Superficie : ONU, Instituts officiels nationaux.
Utilisation des terres : Food and Agriculture Organization of the United Nations.
Topographie : Encyclopædia Britannica ; Geological Society of London ; Rutgers University Department of Physics and Astronomy ; CIA World Factbook.

 Démographie
Population : Instituts officiels nationaux, ONU, CIA World Factbook.
Taux de croissance démographique : ONU DAES, Recensements nationaux, Eurostat, SPC, CIA World Factbook.
Migration nette : ONU.
Solde migratoire pour 1 000 habitants : Atlasocio.com selon les données de l'ONU relatives à la population totale et à la migration nette.
Âge médian : ONU.
Indice de fécondité : ONU, OMS, Banque mondiale.
Taux de natalité : OCDE, Banque mondiale.
Taux de mortalité : OCDE, Banque mondiale.
Population urbaine : ONU.
Principales agglomérations / aires urbaines : Instituts officiels nationaux, ONU.
Langues : Recensements nationaux, Instituts de recherche, etc.
Ethnies : Recensements nationaux, Instituts de recherche, etc.
Religions: Recensements nationaux, Instituts de recherche, etc.

 Politique
Arme nucléaire : SIPRI Yearbook, Oxford University Press.
Conscription : Législations nationales.
Indice de puissance militaire : GlobalFirepower.
Effectifs militaires : IISS.
Indice de pacifisme : Institute for Economics & Peace.
Indice de terrorisme : Institute for Economics & Peace.
Indice de démocratie : The Economist Group.
Liberté d'expression : Reporters Sans Frontières.
Droit à l'avortement : Législations nationales.
Droit à l'euthanasie : Législations nationales.
Peine de mort : Législations nationales.
Taux d'homicide volontaire pour 100 000 habitants : Office des Nations unies contre la drogue et le crime.
Taux d'incarcération pour 100 000 habitants : International Centre for Prison Studies.
Liberté de culte / religion : Pew Research Center’s Religion & Public Life Project.

 Société
Indice de bonheur : ONU, Université de Columbia (Etats-Unis).
Taux de suicide : OMS.
Polygamie : Législations nationales.
Droits homosexuels : Législations nationales.
Taux de divortialité : UNSTAT, Eurostat.
Niveau de sécurité physique des femmes : WomanStats Project.
Femmes victimes de violences : UNICEF, EUAFR, IMW.
Justification des violences conjugales : UNICEF.
Discipline imposée aux enfants par la violence : UNICEF.
Mariage des enfants : UNICEF.
Travail des enfants : UNICEF.
Situation des seniors : Nations unies, HelpAge International.

 Éducation
Taux d’alphabétisation : UNESCO, études nationales, PNUD.
Espérance de vie scolaire : UNESCO.
Taux net de scolarisation au primaire : UNESCO.
Taux net de scolarisation au secondaire : UNESCO.
Publications scientifiques : SCImago Journal Rank (indicateur SJR).
Universités de renommée internationale : Université Jiao Tong de Shanghai.

 Économie
Ressources naturelles : CIA World Factbook.
PIB nominal : ONU, FMI, Banque mondiale, CIA World Factbook.
Croissance du PIB : Banque mondiale.
Dépenses publiques en éducation (% PIB) : UNESCO.
Dépenses militaires (% PIB) : SIPRI.
Dépenses en recherche et développement (% PIB) : UNESCO.
Dépenses en santé (% PIB) : OMS.
Répartition des secteurs d'activité : CIA World Factbook.
Taux de chômage et emploi à temps partiel : Instituts officiels nationaux ; OIT ; OCDE.
Droits du travail : Confédération Syndicale Internationale.
Indice de développement humain : PNUD.
Indice de progrès social : Social Progress Imperative.
Indice du capital humain : World Economic Forum.
Indice de corruption : Transparency International.
Inégalités de revenu (GINI) : Banque mondiale, CIA World Factbook.
Population en dessous du seuil de pauvreté national : Banque mondiale, CIA World Factbook.
Accès à l'électricité (% population) : Sustainable Energy for All (SE4ALL), World Bank.
Accès à Internet (% population) : Union internationale des télécommunications, Banque mondiale.
Entrées touristiques internationales : UNWTO Tourism Highlights.
Recettes touristiques internationales : UNWTO Tourism Highlights.

 Santé
Indice de la faim : IFPRI.
Accès à l'eau potable : UNICEF, OMS.
Accès aux sanitaires : UNICEF, OMS.
Immunisation DTP (% enfants vaccinés) : OMS.
Espérance de vie : OMS.
Espérance de vie en bonne santé : OMS.
Couverture des services de santé (% population) : OMS.
Médecins pour 1000 habitants : OMS.
Lits d'hôpitaux pour 1000 habitants : OMS.

 Énergie
Production électrique nationale : AEI ; OCDE ; Observatoire des énergies renouvelables.

 Environnement
Indice de performance environnementale : Yale University, Columbia University.
Indice de vulnérabilité environnementale : PACSU, UNEP.
Empreinte Ecologique : Global Footprint Network.
Capacité biologique : Global Footprint Network.
Déficit / réserve écologique : Global Footprint Network.
Émissions de CO2 de l'État : EDGAR, CDIAC.
Émissions de CO2 par habitant : EDGAR, CDIAC.