L'ATLAS SOCIOLOGIQUE MONDIAL


Accueil »  Classements et listes par thématique »  Société »  Classement des États d'Océanie par pourcentage de femmes victimes de violences

Classement des États d'Océanie par pourcentage de femmes victimes de violences


par Atlasocio.com • Mis à jour le 03/08/2018

 

Les États d'Océanie qui possèdent les plus fortes proportions de femmes ayant été victimes de violences physiques et/ou sexuelles au moins une fois dans leur vie sont les Tonga, les Fidji, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, les Kiribati, et le Vanuatu. Les pays du continent ayant les plus faibles proportions sont l'Indonésie, la Nouvelle-Zélande, l'Australie, les Samoa, et les Salomon.

Peu de données étaient disponibles pour l'Océanie avant l'année 2009. Une situation qui peut s'expliquer par le fait que de nombreuses femmes du continent justifient encore les violences domestiques, d'où un certain tabou. En effet, de nombreuses femmes d'Océanie estiment que leur conjoint est en droit de les frapper s’il les surprend en « faute » : 76 % aux Kiribati, 70 % aux Tuvalu, 69 % aux Salomon, 61 % aux Samoa, 60 % au Vanuatu, 56 % aux Îles Marshall, et 29 % aux Tonga.

▶ LIRE : Violences envers les femmes dans le monde : l’état de la situation

Classement par zone géographique

Classement des États d'Océanie par pourcentage de femmes victimes de violences physiques et/ou sexuelles

Source : The World's Women 2015: Trends and Statistics, Department of Economic and Social Affairs, Statistics Division, United Nations, 2015.
Rang État ou territoire Femmes victimes de violences physiques (%) Femmes victimes de violences sexuelles (%) Année
© Atlasocio.com
Tonga 76,8 17,4 2009
Fidji 68,5 35,6 2011
Papouasie-Nouvelle-Guinée 67,0 [1] - 2012
Kiribati 60,0 46,4 2008
Vanuatu 51,0 44,0 2009
Salomon 45,5 54,7 2009
Samoa 40,5 19,5 2000
Australie 34,0 19,0 2012
Nouvelle-Zélande 30,2 14,1 2002
Indonésie 12,0 [1] - 2012
[1] “Chap.7 - Domestic Violence”, Global Fund for Women (ex-International Museum of Women), 2013, p. 26-27.