L'ATLAS SOCIOLOGIQUE MONDIAL


Accueil »  États et territoires du monde »  Croatie

Croatie


Par Atlasocio.com

 

La Croatie, officiellement la République de Croatie, est un État d'Europe centrale et du sud.

Drapeau
Adoption : 21 décembre 1990
Les couleurs du drapeau de la Croatie ont été adoptées une première fois en 1848. En 1990, l'étoile rouge centrale disparaît au profit du blason croate dont l'origine remonte à 1525. Appelé localement “šahovnica” (« échiquier »), ce blason échiqueté de 25 cases était celui du roi croate Tomislav avant d'être repris par l'État indépendant de Croatie (1941-1945) favorable à l'Allemagne nazie. Les communistes, afin de marquer symboliquement leur différence avec ce régime fasciste, inversent les couleurs des carreaux composant le blason national en 1947.
Topographie
Située dans les Balkans, la Croatie possède plusieurs climats : de type continental au nord-est, méditerranéen le long du littoral, et montagneux au centre et au sud-est. La côte croate, très découpée et peu peuplée, comprend 1 087 îles et îlots. La majorité de la population se concentre dans la moitié nord du pays, dont un quart réside dans la capitale Zagreb et ses alentours.
Carte
États frontaliers (km) :
▶ Bosnie-Herzégovine (956)
▶ Slovénie (600)
▶ Hongrie (348)
▶ Serbie (314)
▶ Monténégro (19)
La Croatie possède 5 835 km de côtes (partie continentale 1 777 km ; îles 4 058 km).
×

La Croatie, officiellement la République de Croatie, est un État d'Europe centrale et du sud.

Le royaume d’Illyrie, composé de peuples hétéroclites, occupe le territoire de la Croatie actuelle de l'an -385 à -358. L’organisation de la société illyrienne est de type clanique où chaque tribu possède son propre roi. À partir du VIIe siècle, les comptoirs grecs principalement localisés dans le nord de l’Albanie facilitent une certaine hellénisation. Les Illyriens sont annexés par l’Empire romain en -168 avant d’être à son tour submergé par les invasions « barbares » (Huns et Ostrogoths notamment).

Les Slaves s’installent dans la région au cours du VIIe siècle et se divisent alors en deux duchés : la Pannonie et la Dalmatie. Après la conversion des populations locales au christianisme à la fin du IXe siècle, le duc Branimir devient le premier souverain croate à se faire reconnaître par le pape Jean VIII en 879. Tomislav, premier roi de Croatie, parvient à unir les duchés de Pannonie et de Dalmatie en 925 et à repousser définitivement les attaques bulgares. Le royaume de Croatie atteint son apogée quelques années plus tard, durant le règne de Petar Krešimir IV (1058-1074).

Cependant, en 1102, le roi hongrois Coloman achève la conquête de la Croatie et prend le titre de roi de Hongrie et de Croatie. L’occupation hongroise introduit une variante du système féodal qui permet aux nobles d’acquérir de larges fiefs en échange de la responsabilité d’assurer la protection du royaume. Ainsi, la noblesse accroit considérablement son potentiel économique et militaire au détriment du pouvoir royal. De nombreux territoires sont toutefois perdus : la République de Venise achète la Dalmatie et l’Istrie, tandis que l’Empire ottoman (Cf. Turquie) conquiert progressivement l’Europe du Sud-Est. Tout au long du conflit militaire opposant le Saint-Empire romain à l’Empire ottoman (guerres austro-turques 1526-1792), le territoire croate est une zone tampon désignée sous l'appellation de « confins militaires » par l’administration des Habsbourg. C’est au cours de cette période que plusieurs autres peuples s’installent dans la région, Serbes et Allemands notamment. Suite à la révolution autrichienne de 1848, la Croatie est partie intégrante de la double monarchie d’Autriche-Hongrie (1867-1918).

Après la Première Guerre mondiale, les Slaves du sud se rassemblent pour fonder en 1918 le « Royaume des Serbes, des Croates et des Slovènes », rebaptisé « Royaume de Yougoslavie » en 1929. Durant la Seconde Guerre mondiale, les forces de l’Axe occupent la Yougoslavie. Le nationaliste croate Ante Pavelić, membre du parti d’extrême droite Ustaše, est alors placé à la tête de l’État indépendant de Croatie dont le territoire comprend la Bosnie-Herzégovine et la quasi-totalité de la Croatie actuelle, à l’exception de l'Istrie et de la Dalmatie annexées par l'Italie. Pavelić instaure un régime dictatorial et est responsable de la mort de plus de 200 000 Serbes, 35 000 Juifs, et 25 000 Tziganes, sans oublier les nombreux opposants politiques. En effet, la résistance communiste dirigée par Josip Broz dit « Tito » combat l'occupation de l'Axe et s’oppose à toute division de la Yougoslavie. En 1945, les communistes de Tito sortent victorieux du conflit et la Croatie devient une unité fédérée au sein de la République fédérative socialiste de Yougoslavie.

En 1991, le gouvernement croate déclare l’indépendance de la Croatie par rapport à la Yougoslavie. Le pouvoir central principalement dirigé par les Serbes s’y oppose et plusieurs villes croates sont attaquées. Les guerres de Yougoslavie (1991-2001) opposent alors différents groupes armés dont les motivations idéologiques sont multiples : nationalistes, ethniques, religieuses, culturelles, politiques voire économiques. La population civile est contrainte de fuir les zones de conflit, et tandis que des milliers de Serbes quittent la Croatie, des milliers de Croates immigrent depuis la Bosnie et la Serbie. En 1992, l’armée de la République Fédérale socialiste de Yougoslavie se retire partiellement de Croatie pour débuter une nouvelle guerre en Bosnie-Herzégovine voisine. La Croatie accueille des milliers de réfugiés bosniaques entre 1992 et 1993. Les accords de Dayton, signés le 14 décembre 1995, mettent fin aux combats les plus meurtriers en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale.

Franjo Tuđman dirige la Croatie indépendante jusqu’à sa mort en décembre 1999. Par la suite, des réformes libérales sont adoptées. La Croatie devient membre de l'OTAN le 1er avril 2009, et dépose sa candidature pour l’adhésion à l'Union européenne (UE) en 2003. La Croatie intègre l’UE le 1er juillet 2013, suite au référendum du 22 janvier 2012.

L’économie de la Croatie repose principalement sur les services (tourisme), le secteur tertiaire représentant 70% du produit intérieur brut (PIB) total. Le secteur industriel – 25% du PIB – est dominé par la construction navale (10% des exportations), ainsi que l’industrie agroalimentaire et chimique. Le secteur primaire (agriculture, sylviculture, pêche) regroupe les 5% restants du PIB croate.


Territoire
superficie : 56 590 km² | Faible

Utilisation des terres (2011)

Sources : Food and Agriculture Organization of the United Nations ; The World Factbook, CIA.
Rang Utilisation % superficie
© Atlasocio.com
  Forêts 34,4%
  Terres arables 16,0%
  Pâturages permanents 6,2%
  Cultures permanentes 1,5%
  Autres 41,9%
Faible superficie                                Importante superficie


Topographie
Plus haut sommet : Mont Dinara | 1 831 m
Plus long fleuve : Danube | 3 019 km
La Kupa est le plus long fleuve dont le cours se situe entièrement en Croatie avec 297 km.


Indicateurs démographiques
population : 4 154 200 | Faible (2017)
densité : 75,8 hab./km² | Faible
âge médian : 42,6 ans | Très élevé (2015)
croissance démographique : -0,78% | Négative (2016)
indice de fécondité : 1,46 | Très faible (2016)
taux de natalité : 8,9‰ | Très faible (2015)
taux de mortalité : 12,9‰ | Élevé (2015)
Solde migratoire : -1,70‰ | Négatif (2017)


Urbanisation
Population urbaine : 59,28% | Moyennement élevée (2016)

Principales villes

Sources : “Population by Age and Sex, by Settlements”, “Explanation on changes of the territorial constitution of the Republic of Croatia from 1991 to 2001”, Census of Population, Households and Dwellings 2011, Croatian Bureau of Statistics.
Rang Commune Population
1991 2001 2011
© Atlasocio.com
  Zagreb  706 770 691 724 688 163
  Split 189 388 188 694 167 121
  Rijeka - 143 800 128 384
  Osijek 104 761 90 411 84 104
  Zadar 76 343 69 556 71 471
  Pula 62 378 58 594 57 460
  Sesvete 35 337 44 914 54 085
  Slavonski Brod - 58 642 53 531
  Karlovac 59 999 49 082 46 833
  Varaždin 41 846 41 434 38 839
Capitale de l'État


Langues
officielle(s) : croate (95,60%)
minoritaire(s) : serbe (1,23%), tchèque, hongrois, italien, ruthène, slovaque
Les langues minoritaires sont officiellement utilisées au sein des administrations locales dont plus d'un tiers de la population est constitué de minorités nationales. Ces langues sont le tchèque, le hongrois, l'italien, le ruthène, le serbe et le slovaque.
Source : “Population by Mother Tongue, by Towns/Municipalities, 2011 Census”, Census of Population, Households and Dwellings 2011, Croatian Bureau of Statistics, Zagreb, December 2012.


Ethnies
Croates (91,06%), Serbes (4,36%), Bosniaques (0,73%), Italiens (0,42%), Albanais (0,41%), Roms (0,40%), Hongrois (0,33%), autres (2,93%)
Source : “Population by Ethnicity, by Towns/Municipalities, 2011 Census”, Census of Population, Households and Dwellings 2011, Croatian Bureau of Statistics, Zagreb, December 2012.


Religions

Croyances et religions (2011)

Source : “4. Population by ethnicity and religion”, Census of Population, Households and Dwellings 2011, Croatian Bureau of Statistics, Zagreb, December 2012.
Rang croyance % de la population
© Atlasocio.com
  Catholicisme 86,28%
  Christianisme orthodoxe 4,44%
  Athéisme 3,81%
  Islam 1,47%
  Agnosticisme 0,76%
  Protestantisme 0,34%
  Judaïsme 0,01%
  Autres christianismes 0,30%
  Autres religions 0,12%
  Sans réponse 2,46%
<10% ; 10-29% ; 30-49% ; 50-69% ; ≥70%


Gouvernement & administration
régime politique : République à régime parlementaire
capitale : Zagreb


Défense
Indice de puissance militaire : 1,2108 | Moyen (2018)
Arme nucléaire : État non détenteur de l’arme nucléaire (2018)
Effectifs militaires : 18 550 | Faibles (2017)
Conscription : Pas d'obligation (2017)
Indice de pacifisme : 1,665 | Élevé (2017)
Indice de terrorisme : 0,029 | Impact très faible (2017)


Droits & démocratie
Indice de démocratie : 6,63 | Démocratie imparfaite (2017)
Liberté de la presse : 29,59 | Problèmes sensibles (2017)
Droit à l'avortement : Légal sur demande (2015)
Droit à l'euthanasie : Situation juridique ambiguë (2015)


Justice & criminalité
Peine de mort : Abolie pour tous les crimes (2015)
Taux d'homicide volontaire : 1,3 | Très faible (2012)
Taux d'incarcération : 89 | Faible (2015)


Liberté de religion
Restrictions gouvernementales : 1,5 | Très faibles (2013)
Hostilités sociales : 2,7 | Faibles (2013)


psychisme
Indice de bonheur : 5,293 | Moyen (2017)
Taux de suicide : 17,5 | Très élevé (2015)


Conjugalité
Polygamie : Totalement illégale et criminalisée (2016)
Homosexualité : Mariage/concubinage légal (2016)
Taux de divortialité : 30% | Moyen (2015)


Condition de la femme
Niveau de sécurité physique : Faible (2014)
Femmes victimes de violences : 13% | Problèmes sensibles (2012)
Justification des violences conjugales : n.c.


Droits de l'enfant
Discipline imposée par la violence : n.c.
Mariage des enfants : n.c.
Travail des enfants : n.c.


Personnes âgées
Situation des seniors : 44,0 | Problèmes sensibles (2015)


Scolarité
Taux d’alphabétisation : 99,12% | Très élevé (2016)
Espérance de vie scolaire : 15,25 années | Élevée (2014)
Taux de scolarisation (primaire) : 88,69% | Élevé (2014)
Taux de scolarisation (secondaire) : 92,67% | Très élevé (2014)


Recherche & universités
Publications scientifiques de l'État : 87 037 | Contribution faible (1996-2016)
Universités de renommée mondiale : 0 | Prestige inexistant (2017)


monnaie : Kuna croate
PIB (M$): 50 714,96 | Faible (2016)
Croissance PIB : 3,0% | Élevée (2016)
PIB/habitant ($) : 12 149 | Moyen (2016)


Ressources naturelles
Pétrole, charbon, bauxite, minerai de fer à faible teneur, calcium, gypse, asphalte naturel, silice, mica, argiles, sel, hydroélectricité.


Budget

Dépenses publiques

Source : Banque mondiale.
Rang Budget Dépenses en % du PIB
© Atlasocio.com
  Santé 7,80% (2014)
  Éducation 4,15% (2011)
  Armée 1,54% (2015)
  Recherche 0,79% (2014)
Peu prioritaire                                Très prioritaire


Secteurs d'activité

Répartition des secteurs d'activité

Rang Secteur d'activité % de la population active
(2017)
% du PIB
(2017)
© Atlasocio.com
  Tertiaire (Services) 70,4% 69,5%
  Secondaire (Industrie) 27,6% 26,5%
  Primaire (Agriculture) 1,9% 4,0%
Très dépendant                                Peu dépendant


Réalités socio-économiques
Indice de développement humain : 0,827 | Très élevé (2015)
Indice de progrès social : 78,04 | Élevé (2017)
Indice du capital humain : 66,81 | Moyen (2017)
Droits du travail : Situation plutôt bonne (2017)


Emploi
Taux de chômage : 11,5% | Élevé (2017)
Taux de chômage des -25 ans : 29,39% | Très élevé (2017)


Répartition des richesses
Indice de corruption : 49 | Moyen (2017)
Inégalités de revenu : 32,2 | Faibles (2014)
Population sous le seuil de pauvreté : 19,5% | Moyenne (2015)


Infrastructures & tourisme
Accès à Internet : 72,69% | Élevé (2016)
Entrées touristiques : 13 809 000 | Élevées (2016)


Indice de la faim : < 5 | Très faible (2017)
Accès à l'eau potable : 99,6% | Très élevé (2015)
Accès aux sanitaires : 97,0% | Très élevé (2015)

espérance de vie : 78,0 ans | Élevée (2015)
espérance de vie en bonne santé : 69,4 ans | Moyenne (2015)

Immunisation DTP (% enfants vaccinés) : 93% | Très élevée (2016)

Couverture des services de santé : 69% | Moyenne (2015)
Médecins par habitant : 3,126‰ | Situation bonne (2014)
Lits d'hôpitaux par habitant : 5,89‰ | Situation bonne (2014)


Structure de la production électrique

Production électrique nationale (2012)

Rang Type de production électrique % production électrique nationale
© Atlasocio.com
  Fossile 51,6%
  Hydraulique 45,1%
  Éolien 2,6%
  Biomasse 0,7%
Très polluant                                Peu polluant


Indice de performance environnementale : 65,45 | Moyen (2017)
Indice de vulnérabilité environnementale : 343 | Élevé (2004)

Empreinte écologique : 3,8 | Moyenne (2013)
Capacité biologique : 2,8 | Moyenne (2013)
Déficit/réserve écologique : -35% | En déficit (2013)

Émissions de CO2 de l'État (kt) : 16 842,53 | Très faibles (2014)
Émissions de CO2/hab. (t) : 3,973 | Très faibles (2014)


▶ CONSULTER :  Définitions détaillées des indicateurs

 Echelle de couleurs : Situation très négative ; Situation négative ; Situation moyenne ; Situation positive ; Situation très positive ; n.c. (non communiqué)

 Cartes/images : The World Factbook 2013-14. Washington, DC: Central Intelligence Agency, 2013. Domaine public ; Wikimedia Commons.

 Géographie
Superficie : ONU, Instituts officiels nationaux.
Utilisation des terres : Food and Agriculture Organization of the United Nations.
Topographie : Encyclopædia Britannica ; Geological Society of London ; Rutgers University Department of Physics and Astronomy ; CIA World Factbook.

 Démographie
Population : Instituts officiels nationaux, ONU, CIA World Factbook.
Taux de croissance démographique : ONU DAES, Recensements nationaux, Eurostat, SPC, CIA World Factbook.
Solde migratoire pour 1 000 habitants : Atlasocio.com selon les données de l'ONU relatives à la population totale et à la migration nette.
Taux de migration net : ONU.
Âge médian : ONU.
Indice de fécondité : ONU, OMS, Banque mondiale.
Taux de natalité : OCDE, Banque mondiale.
Taux de mortalité : OCDE, Banque mondiale.
Population urbaine : ONU.
Principales agglomérations / aires urbaines : Instituts officiels nationaux, ONU.
Langues : Recensements nationaux, Instituts de recherche, etc.
Ethnies : Recensements nationaux, Instituts de recherche, etc.
Religions: Recensements nationaux, Instituts de recherche, etc.

 Politique
Arme nucléaire : SIPRI Yearbook, Oxford University Press.
Conscription : Législations nationales.
Indice de puissance militaire : GlobalFirepower.
Effectifs militaires : IISS.
Indice de pacifisme : Institute for Economics & Peace.
Indice de terrorisme : Institute for Economics & Peace.
Indice de démocratie : The Economist Group.
Liberté d'expression : Reporters Sans Frontières.
Droit à l'avortement : Législations nationales.
Droit à l'euthanasie : Législations nationales.
Peine de mort : Législations nationales.
Taux d'homicide volontaire pour 100 000 habitants : Office des Nations unies contre la drogue et le crime.
Taux d'incarcération pour 100 000 habitants : ICPS & ICPR.
Liberté de culte / religion : Pew Research Center’s Religion & Public Life Project.

 Société
Indice de bonheur : ONU, Université de Columbia (Etats-Unis).
Taux de suicide : OMS.
Polygamie : Législations nationales.
Droits homosexuels : Législations nationales.
Taux de divortialité : UNSTAT, Eurostat.
Niveau de sécurité physique des femmes : WomanStats Project.
Femmes victimes de violences : UNICEF, EUAFR, IMW.
Justification des violences conjugales : UNICEF.
Discipline imposée aux enfants par la violence : UNICEF.
Mariage des enfants : UNICEF.
Travail des enfants : UNICEF.
Situation des seniors : Nations unies, HelpAge International.

 Éducation
Taux d’alphabétisation : UNESCO, études nationales, PNUD.
Espérance de vie scolaire : UNESCO.
Taux net de scolarisation au primaire : UNESCO.
Taux net de scolarisation au secondaire : UNESCO.
Publications scientifiques : SCImago Journal Rank (indicateur SJR).
Universités de renommée internationale : Université Jiao Tong de Shanghai.

 Économie
Ressources naturelles : CIA World Factbook.
PIB nominal : ONU, FMI, Banque mondiale, CIA World Factbook.
Croissance du PIB : Banque mondiale.
Dépenses publiques en éducation (% PIB) : UNESCO.
Dépenses militaires (% PIB) : SIPRI.
Dépenses en recherche et développement (% PIB) : UNESCO.
Dépenses en santé (% PIB) : OMS.
Répartition des secteurs d'activité : CIA World Factbook.
Taux de chômage et emploi à temps partiel : Instituts officiels nationaux ; OIT ; OCDE.
Droits du travail : Confédération Syndicale Internationale.
Indice de développement humain : PNUD.
Indice de progrès social : Social Progress Imperative.
Indice du capital humain : World Economic Forum.
Indice de corruption : Transparency International.
Inégalités de revenu (GINI) : Banque mondiale, CIA World Factbook.
Population en dessous du seuil de pauvreté national : Banque mondiale, CIA World Factbook.
Accès à l'électricité (% population) : Sustainable Energy for All (SE4ALL), World Bank.
Accès à Internet (% population) : Union internationale des télécommunications, Banque mondiale.
Entrées touristiques internationales : UNWTO Tourism Highlights.
Recettes touristiques internationales : UNWTO Tourism Highlights.

 Santé
Indice de la faim : IFPRI.
Accès à l'eau potable : UNICEF, OMS.
Accès aux sanitaires : UNICEF, OMS.
Immunisation DTP (% enfants vaccinés) : OMS.
Espérance de vie : OMS.
Espérance de vie en bonne santé : OMS.
Couverture des services de santé (% population) : OMS.
Médecins pour 1000 habitants : OMS.
Lits d'hôpitaux pour 1000 habitants : OMS.

 Énergie
Production électrique nationale : AEI ; OCDE ; Observatoire des énergies renouvelables.

 Environnement
Indice de performance environnementale : Yale University, Columbia University.
Indice de vulnérabilité environnementale : PACSU, UNEP.
Empreinte Ecologique : Global Footprint Network.
Capacité biologique : Global Footprint Network.
Déficit / réserve écologique : Global Footprint Network.
Émissions de CO2 de l'État : EDGAR, CDIAC.
Émissions de CO2 par habitant : EDGAR, CDIAC.