L'ATLAS SOCIOLOGIQUE MONDIAL


Accueil »  Classements et listes par thématique »  Défense »  Liste des États d'Europe sans armée nationale

Liste des États d'Europe sans armée nationale


© Atlasocio.com

 

En 2017, seuls trois États d'Europe ne possèdent pas d'armée nationale : Andorre, l'Islande et le Liechtenstein.

Depuis une convention tripartite en 1993, la défense d'Andorre est assurée par la France ou l'Espagne et ce, uniquement en cas de menace ou de violation de son intégrité territoriale.

Concernant l'Islande, la défense du pays est assurée par les États-Unis, ainsi que la Norvège depuis la signature d'un traité de coopération dans le domaine de la défense. L'Islande est également membre de l'OTAN.

En 1868, le Liechtenstein a dissous son armée, alors jugée trop coûteuse. Toutefois, la constitution du pays prévoit qu'en temps de guerre une armée peut être levée (ensemble des citoyens majeurs âgés de moins de 60 ans) mais, qu'en-dehors de ces circonstances exceptionnelles, aucune force armée ne peut être maintenue.

Listes des États sans armée nationale :

Liste des États d'Europe sans armée nationale

Dernière mise à jour : janvier 2018.
Ordre alphabétique État Accord de défense
© Atlasocio.com
  Andorre Défense assurée par la France et l'Espagne.
  Islande Défense assurée par les États-Unis, la Norvège et l'OTAN.
  Liechtenstein Aucun.
États dotés de forces militaires limitées (unités paramilitaires ou de gendarmerie) ; États non dotés de forces militaires