L'ATLAS SOCIOLOGIQUE MONDIAL


Accueil »  Classements et listes par thématique »  Défense »  Liste des États d'Océanie sans armée nationale

Liste des États d'Océanie sans armée nationale


© Atlasocio.com

 

Sur les 22 États du monde qui ne possèdent pas d’armée nationale en 2017, 11 d'entre eux se situent en Océanie.

Bien que ne possédant aucune force militaire, Nauru, les Salomon, Tuvalu et Vanuatu n'ont conclu aucun accord de défense de leur territoire avec un pays tiers.

La Nouvelle-Zélande assure la défense des Îles Cook, Kiribati (avec l'Australie), Niue et les Samoa. Les États-Unis assurent la défense des Îles Marshall. De plus, en vertu du Compact of Free Association, les États-Unis assurent également la défense des États fédérés de Micronésie et des Palaos pour une période de 50 ans (1994-2044).

Liste par zone géographique

Liste des États d'Océanie sans armée nationale

Dernière mise à jour : janvier 2018.
Ordre alphabétique État Accord de défense
© Atlasocio.com
  Cook (Îles) Défense assurée par la Nouvelle-Zélande.
  Kiribati Défense assurée par l'Australie et la Nouvelle-Zélande.
  Marshall (Îles) Défense assurée par les États-Unis.
  Micronésie Défense assurée par les États-Unis.
  Nauru Aucun.
  Niue Défense assurée par la Nouvelle-Zélande.
  Palaos Défense assurée par les États-Unis.
  Samoa Défense assurée par la Nouvelle-Zélande.
  Salomon Aucun.
  Tuvalu Aucun.
  Vanuatu Aucun.
États dotés de forces militaires limitées (unités paramilitaires ou de gendarmerie) ; États non dotés de forces militaires