L'ATLAS SOCIOLOGIQUE MONDIAL


Accueil »  Classements et listes par thématique »  Défense »  Classement des États d'Afrique par effectif des armées nationales

Classement des États d'Afrique par effectif des armées nationales


© Atlasocio.com

 

L'État d'Afrique qui possède la plus importante armée nationale en termes d'effectifs militaires est l'Égypte, devant le Soudan, l'Érythrée, le Maroc et le Soudan du Sud. Les pays ayant les plus petites armées nationales du continent sont Sao Tomé-et-Principe, les Seychelles, la Gambie, le Cap-Vert, et la Guinée équatoriale.

▶ VOIR AUSSI : Classements des États par effectif militaire total (soldats actifs, forces paramilitaires, réservistes)

Le classement ci-dessous comprend uniquement les soldats actifs. Aussi, les forces de maintien de l'ordre (police), les forces paramilitaires et les réservistes ne sont pas comptabilisés.

Classement par zone géographique

Classement des États d'Afrique par effectif des armées nationales en 2017

Source principale : The Military Balance 2017, International Institute for Strategic Studies, Routledge, London, 8 February 2017, 504 p.
Rang État Armée nationale Effectif
© Atlasocio.com
  Égypte Forces armées égyptiennes 438 500
  Soudan Forces armées soudanaises 244 300
  Érythrée Forces de défense érythréennes 201 750
  Maroc Forces armées royales 195 800
  Soudan du Sud Forces armées sud-soudanaises 185 000
  Éthiopie Forces de défense nationale éthiopiennes 138 000
  Congo (RDC) Forces armées de la République démocratique du Congo 134 250
  Algérie Armée nationale populaire 130 000
  Nigeria Forces armées nigérianes 118 000
  Angola Forces armées angolaises 107 000
  Afrique du Sud Force de défense nationale sud-africaine 67 100
  Ouganda Force de défense du peuple ougandais 45 000
  Tunisie Armée nationale tunisienne 35 800
  Libye Armée nationale libyenne 35 000
  Rwanda Forces rwandaises de défense 33 000
  Tchad Forces armées tchadiennes 30 350
  Burundi Force de défense nationale du Burundi 30 000
  Zimbabwe Force de défense du Zimbabwe 29 000
  Tanzanie Force de défense du peuple de la Tanzanie 27 000
  Côte d'Ivoire Forces armées de Côte d'Ivoire 25 400
  Kenya Forces de défense du Kenya 24 100
  Somalie Forces armées nationales somaliennes 19 800
  Mauritanie Forces armées mauritaniennes 15 850
  Ghana Forces armées du Ghana 15 500
  Zambie Force de défense zambienne 15 100
  Cameroun Forces armées camerounaises 14 400
  Sénégal Forces armées du Sénégal 13 600
  Madagascar Forces armées de Madagascar 13 500
  Mozambique Forces armées de Défense du Mozambique 11 200
  Burkina Faso Forces armées du Burkina Faso 11 200
  Djibouti Forces armées djiboutiennes 10 450
  Congo Forces Armées de la République du Congo 10 000
  Namibie Force de défense namibienne 9 900
  Guinée Forces armées guinéennes 9 700
  Botswana Force de défense du Botswana 9 000
  Togo Forces armées togolaises 8 550
  Sierra Leone Forces armées de la République du Sierra Leone 8 500
  Mali Forces armées et de sécurité du Mali 8 000
  Bénin Forces armées béninoises 7 250
  Centrafrique Armée centrafricaine 7 150
  Niger Forces Armées Nigeriennes 5 300
  Malawi Forces de défense malawites 5 300
  Gabon Forces armées gabonaises 4 700
  Guinée-Bissau Forces armées de la Guinée-Bissau 4 450
  Swaziland Forces armées swazies 3 000
  Comores Armée nationale de développement 2 100
  Liberia Forces armées du Liberia 2 050
  Lesotho Force de défense du Lesotho 2 000
  Guinée équatoriale Forces armées de Guinée équatoriale 1 450
  Cap-Vert Forces armées cap-Verdiennes 1 200
  Gambie Forces armées gambiennes 800
  Seychelles Force de défense du peuple des Seychelles 420
  Sao Tomé-et-Principe Forces armées de Sao Tomé-et-Principe 300
Note : Le Somaliland, indépendant de facto, possède une armée de 75 000 hommes.
Sources : International Institute for Strategic Studies (The Military Balance 2017), à l'exception des États suivants : Libye (CIA World Factbook ; Robert F. Worth, "In Libya, the Captors Have Become the Captive", The New York Times, 13 May 2012), Sao Tomé-et-Principe (Foundation for Defense of Democracies), Somaliland (SomaliaReport), Swaziland (Stockholm International Peace Research Institute), Tonga (Tonga Ministry of Information & Communications).