L'ATLAS SOCIOLOGIQUE MONDIAL


Accueil »  Classements et listes par thématique »  Langues »  Classement des langues du monde par nombre total de locuteurs (L1 + L2)

Classement des langues du monde par nombre total de locuteurs (L1 + L2)


par Atlasocio.com | Mis à jour le 14/10/2018.

 

La langue qui compte le plus de locuteurs au monde est l'anglais avec plus de 1,1 milliard de personnes. Quatre autres langues ont plus de 500 millions de locuteurs : le mandarin (1,1 milliard), l'hindoustani (697 millions), l'arabe (583 millions), et l'espagnol (577 millions).

Il est délicat de distinguer une langue d’un « dialecte ». En effet, certaines langues – dont le chinois, l’arabe, et l'italien – sont considérées tantôt comme des langues uniques, tantôt comme des « familles de langues ». À cela s'ajoute le facteur politique qui rend plus difficile encore toute évaluation du nombre de locuteurs : des États parlant une même langue désirent marquer leur différence (le serbe et le croate, le moldave et le roumain, etc.).

Classement par catégorie

Classement des langues du monde par nombre total de locuteurs en 2018

Sources : Summer Institute of Linguistics ; Encyclopedia of Language and Linguistics ; Nationalencyklopedin.
Rang Langue Localisation principale Locuteurs (L1 + L2)
© Atlasocio.com
Anglais [1] États-Unis 1 121 000 000
Mandarin Chine 1 107 000 000
Hindoustani [2] Inde / Pakistan 697 400 000
Arabe [3] Égypte 583 178 000
Espagnol Mexique 577 000 000
Français [4] France 284 954 000
Malais [5] Indonésie 281 000 000
Portugais Brésil 270 500 000
Russe Russie 264 026 000
Bengali Bangladesh 261 862 000
Allemand Allemagne 185 500 000
Pendjabi [6] Pakistan 148 300 000
Japonais Japon 128 300 000
Persan (farsi) Iran 125 000 000
Swahili Tanzanie / Kenya 120 000 000
Italien [7] Italie 93 000 000
Turc Turquie 91 000 000
Javanais Indonésie 84 377 000
Vietnamien Viêt Nam 84 000 000
Télougou Inde 81 100 000
Wu (dont shanghaïen) Chine 80 700 000
Tamoul Inde / Sri Lanka 78 000 000
Coréen Corée du Sud / Corée du Nord 77 200 000
Marathi Inde 74 700 000
Yue (dont cantonais) Chine 73 700 000
Filipino (tagalog) Philippines 70 000 000
Haoussa Nigeria 63 200 000
Jinyu Chine 63 050 000
Thaï Thaïlande 60 400 000
Pachto (pashtou) Pakistan / Afghanistan 60 000 000
Gujarati Inde 55 500 000
Polonais Pologne 55 000 000
Kannada Inde 52 000 000
Minnan Chine 50 200 000
Hakka Chine 47 800 000
Ukrainien Ukraine 45 000 000
Kurde Turquie / Iraq / Iran 44 000 000
Birman Birmanie 42 000 000
Bhodjpouri Inde 40 500 000
Soundanais Indonésie 40 000 000
Xiang Chine 38 500 000
Malayalam Inde 38 000 000
Odia (oriya) Inde 37 500 000
Azéri Azerbaïdjan / Iran 35 000 000
Oromo Éthiopie / Kenya 34 920 000
Maithili Inde 34 700 000
Yoruba Nigeria 33 000 000
Ouzbek Ouzbékistan 32 000 000
Marwari (dont dhundari) Inde 31 100 000
Roumain Roumanie 30 000 000
Amharique Éthiopie 29 464 000
Néerlandais Pays-Bas 28 000 000
Zoulou [8] Afrique du Sud ~28 000 000
Igbo Nigeria 27 500 000
Sindhi Pakistan / Inde 25 500 000
Malgache Madagascar 25 000 000
Peul (pulaar, foulacounda) Sénégal 24 500 000
Gan Chine 22 600 000
Chhattisgarhi Inde 21 500 000
Cebuano Philippines 21 100 000
Serbo-croate Serbie / Bosnie-Herzégovine / Croatie 21 000 000
Seraiki Pakistan / Inde 20 000 000
Xhosa Afrique du Sud 19 200 000
Cingalais Sri Lanka 19 000 000
Assamais Inde ~19 000 000
Afrikaans Afrique du Sud 17 500 000
Népalais Népal 17 000 000
Somali Somalie 16 600 000
Khmer Cambodge 15 625 000
Zhuang Chine 15 470 000
Kazakh Kazakhstan 15 000 000
Rangpuri Bangladesh / Inde ~15 000 000
Shona (dont manyika, ndau) Zimbabwe 14 900 000
Chittagonien Bangladesh 14 500 000
Bavarois Allemagne 14 100 000
Kinyarwanda Rwanda / Ouganda 14 000 000
Magahi Inde ~14 000 000
Hongrois Hongrie 13 500 000
Marwari Inde 13 200 000
Grec Grèce 13 400 000
Chewa Malawi / Mozambique 13 000 000
Deccan Inde 12 800 000
Suédois Suède 12 756 000
Créole haïtien Haïti ~12 000 000
Kirundi Burundi 11 768 000
Ilocano Philippines 11 100 000
Hiligaïnon Philippines 11 000 000
Tchèque République tchèque 10 700 000
Albanais
(dont gheg, tosk, arbereshe, arvanitika)
Albanie 10 401 000
Ouïghour Chine / Kazakhstan 10 400 000
Sylheti Bangladesh 10 300 000
Wolof Sénégal 10 042 000
Catalan Espagne 10 020 000
Quechua Pérou / Bolivie ~10 000 000
Haryanvi Inde 9 800 000
Mindong Chine 9 500 000
Kannauji [9] Inde ~9 500 000
Hébreu Israël 9 292 000
Akan Ghana / Côte d'Ivoire 9 232 000
Turkmène Turkménistan / Iran 8 931 000
Tadjik Tadjikistan / Ouzbékistan 8 400 000
Bulgare Bulgarie 8 395 000
Shona Zimbabwe 8 300 000
Guarani [10] Paraguay ~8 000 000
Santali Inde 7 650 000
Moré Burkina Faso 7 600 000
Baloutchi Pakistan 7 407 000
Napolitain Italie 7 050 000
Arménien Arménie ~7 000 000
Tigrigna Érythrée 6 915 000
Madurais Indonésie 6 770 000
Kikongo Congo (RDC) 6 500 000
Minangkabau Indonésie 6 401 000
Luba-kasaï Congo (RDC) 6 300 000
Vénitien Italie 6 230 000
Umbundu Angola 6 190 000
Sesotho Lesotho 6 010 000
Lambadi Inde 6 000 000
Kashmiri Inde / Pakistan 5 640 000
Luo Kenya / Tanzanie 5 550 000
Bugi Indonésie 5 500 000
Danois Danemark 5 478 000
Soukouma Tanzanie 5 430 000
Finnois Finlande 5 400 000
Tatar Russie / Ukraine 5 350 000
Slovaque Slovaquie 5 200 000
Norvégien Norvège 5 190 000
Tswana Afrique du Sud / Botswana 5 182 000
Luganda Ouganda 5 130 000
Kituba Congo (RDC) 5 000 000
Mewati Inde ~5 000 000
Franconien Allemagne 4 900 000
Notes :
[1] La langue anglaise serait comprise par environ 2 milliards de personnes. Cf. David Crystal, “Two Thousand Million?”, Cambridge University Press, English Today 24, n°1, 2008.
[2] L'hindi standard moderne et l’ourdou standard moderne sont mutuellement intelligibles et considérés par les linguistes comme des dialectes de la même langue. La distinction “officielle” est le résultat des tendances nationalistes respectives de l'Inde et du Pakistan.
[3] Linguistiquement, la langue arabe est divisée en plusieurs dialectes, parfois très éloignés et qui ne permettent pas toujours une intelligibilité mutuelle. De plus, il existe une importante diglossie entre l'arabe littéral (langue véhiculaire principalement écrite) et les nombreux arabes dialectaux (langues vernaculaires principalement orales). Pour autant, la langue arabe est généralement considérée comme une langue unique en raison des facteurs géopolitiques, sociohistoriques, et religieux.
[4] L'État francophone le plus peuplé du monde est la République démocratique du Congo, mais le français n'est pas parlé par l'ensemble de la population.
[5] Le malais péninsulaire (langue officielle de la Malaisie et du Brunei) et l'indonésien (langue officielle de l'Indonésie), bien que considérés par certains linguistes comme étant des langues distinctes, présentent 80 % de vocabulaire commun. Aussi, les quelques divergences n'empêchent pas l'intercompréhension entre Malaisiens et Indonésiens. À noter que l'indonésien standard incorpore de nombreux apports de l'anglais, du néerlandais, du portugais, et des langues régionales indonésiennes, notamment du javanais.
[6] Selon le Summer Institute of Linguistics, le pendjabi occidental parlé au Pakistan et les langues lahnda forment un seul groupe linguistique (93 millions de locuteurs en 2017). En revanche, le pendjabi oriental parlé en Inde n'y est pas inclus (34 millions de locuteurs en 2017).
[7] À l’instar de la langue arabe, l’italien comprend de nombreuses variantes régionales. En additionnant l’italien standard (60 millions) avec l’ensemble des dialectes italiens, les estimations atteignent environ 85 millions de locuteurs.
[8] « Le zoulou (IsiZulu) est la langue du plus grand groupe ethnique de l'Afrique du Sud (22,7 %). C'est donc la langue sud-africaine la plus largement comprise » (Cf. J. Leclerc, « Afrique du Sud – (1) Généralités » in L'aménagement linguistique dans le monde, CEFAN, Université Laval, dernière mise à jour le 18 avril 2018).
[9] Le kannauji est une langue indo-aryenne parlée dans la région de Kannauj, au sein l'État de l'Uttar Pradesh en Inde. Le kannauji est étroitement apparenté à l'hindoustani, avec une similitude lexicale de 83 à 94 %. Certains linguistes le considèrent comme un dialecte de l'hindoustani, alors que d'autres le considèrent comme une langue distincte de l'hindi occidental.
[10] « Lorsque l'on additionne les monolingues en guarani et les bilingues qui parlent cette langue, le chiffre atteint 87 % des locuteurs [du Paraguay]. » (Cf. « El 87 % de la población paraguaya habla guaraní », E'a Digital, Asunción, Paraguay, 6 Enero 2011 - Source : Censo Poblacional del Paraguay, Dirección General de Encuesta, Estadística y Censo, 2002).