L'ATLAS SOCIOLOGIQUE MONDIAL


Accueil »  Classements et listes par thématique »  Démographie »  Classement des États du monde par population vivant dans des bidonvilles (% population urbaine)

Classement des États du monde par population vivant dans des bidonvilles (% population urbaine)


par Atlasocio.com | Mis à jour le 30/01/2020

 

Les États possédant les plus importantes parts au monde de la population urbaine vivant dans des bidonvilles sont le Soudan du Sud, la Centrafrique, le Soudan, le Tchad, et Sao Tomé-et-Principe. À l'échelle globale, 29,8 % de la population urbaine mondiale vivent dans des bidonvilles en 2014, contre 33,1 % en 2010, 39,7 % en 2000 et 47,3 % en 1990.

D’après les données du Programme des Nations unies pour les établissements humains (PNUEH, également appelé ONU-Habitat), le pourcentage de la population urbaine mondiale vivant dans des bidonvilles est passé de 47,3 % en 1990 à 29,8 % en 2014. Cependant, au cours de la même période, la population des bidonvilles a fortement augmenté, passant de 689 millions de personnes en 1990 à 881 millions en 2014, et devrait dépasser les 2 milliards d’habitants en 2030. À l’échelle régionale, la proportion de la population urbaine vivant dans des bidonvilles est la plus élevée en Afrique subsaharienne (55,3 % en 2014 contre 67,1 % en 1990), suivie par l'Asie du Sud (30,5 % en 2014 contre 56,6 % en 1990), l'Asie du Sud-Est (28,4 % en 2014 contre 49,5 % en 1990), l'Asie de l'Est (26,2 % en 2014 contre 43,7 % en 1990), l'Asie de l'Ouest (24,9 % en 2014 contre 22,5 % en 1990), l'Océanie (24,1 % durant la période 1990-2014), l'Amérique latine (21,1 % en 2014 contre 33,7 % en 1990) et l'Afrique du Nord (11,9 % en 2014 contre 34,4 % en 1990).

Définition du terme « bidonville » :
« Un bidonville désigne un ensemble hétéroclite d'habitations de fortune construites à partir de matériaux de récupération – généralement situé à la périphérie de certaines grandes villes dans des zones impropres à l'urbanisation (sans accès ou accès très limité à une eau améliorée et/ou un assainissement amélioré, surface habitable insuffisante...) – et où vit une population au statut socio-économique très précaire. » [Définition : Atlasocio.com].

Les principales causes expliquant le développement des bidonvilles sont la migration rapide des campagnes vers les villes (exode rural), les crises économiques, le chômage élevé, la pauvreté, l'économie informelle, la ghettoïsation voulue ou non (ségrégation raciale/sociale), une mauvaise planification de la politique urbaine, un nombre insuffisant de logements sociaux, les catastrophes naturelles et les conflits armés. Si environ 90 % des logements informels à travers le monde se situent dans des pays en développement, l’absence de statistiques disponibles pour les États développés ne signifie pas que les grandes villes d’Amérique du Nord ou d’Europe ne sont pas touchées par ce phénomène.

▶ VOIR AUSSI :
– Cartes du monde relatives à la population vivant dans des bidonvilles (%)
– Classement des bidonvilles les plus peuplés du monde
– Classement des États du monde par taux de pauvreté
– Classement des agglomérations les plus peuplées du monde

La suite après cette publicité

Classement par zone géographique


Part faible                                            Part élevée

Classement des États et territoires du monde par population vivant dans des bidonvilles (%)

Source : Millennium Development Goals database, United Nations Human Settlements Programme (UN-Habitat).
Rang État ou territoire Population vivant dans des bidonvilles
(en % de la population urbaine)
1990 2000 2010 2014
© Atlasocio.com
Soudan du Sud - - - 95,6
Centrafrique 87,5 91,9 95,9
(2009)
93,3
Soudan - - - 91,6
Tchad 98,9 93,9 89,3
(2009)
88,2
Sao Tomé-et-Principe - - - 86,6
Guinée-Bissau - - 83,1
(2005)
82,3
Mozambique 75,6 78,2 80,5
(2009)
80,3
Mauritanie - - - 79,9
Madagascar 93,0 84,1 76,2
(2009)
77,2
Sierra Leone - - - 75,6
Congo (RDC) - - 61,7
(2009)
74,8
Haïti 93,4 93,4 70,1
(2009)
74,4
Éthiopie 95,5 88,6 76,4
(2009)
73,9
Somalie - - 73,6
(2009)
73,6
Cap-Vert 70,3 70,3
(1990)
70,3
(1990)
70,3
(1990)
Niger 83,6 82,6 81,7
(2009)
70,1
Bhoutan 70,0 70,0
(1990)
70,0
(1990)
70,0
(1990)
Érythrée 69,9 69,9
(1990)
69,9
(1990)
69,9
(1990)
Comores 65,4 65,4 68,9
(2007)
69,6
Corée du Nord 68,5 68,5
(1990)
68,5
(1990)
68,5
(1990)
Malawi 66,4 66,4 68,9
(2009)
66,7
Guinée équatoriale - - 66,3
(2005)
66,2
Burkina Faso 78,8 65,9 59,5
(2007)
65,8
Liberia - - 68,3
(2009)
65,7
Djibouti - - - 65,6
Afghanistan - - - 62,7
Bénin 79,3 74,3 69,8
(2009)
61,5
Yémen - - 76,8
(2007)
60,8
Jamaïque - - 60,5
(2005)
60,5
(2005)
Oman 60,5 60,5
(1990)
60,5
(1990)
60,5
(1990)
Botswana 59,2 59,2
(1990)
59,2
(1990)
59,2
(1990)
Burundi - - 64,3
(2007)
57,9
Mali 94,2 75,4 65,9
(2009)
56,3
Côte d'Ivoire 53,4 55,3 57,0
(2009)
56,0
Kenya 54,9 54,8 54,7
(2009)
56,0
Angola - 86,5 65,8
(2009)
55,5
Bangladesh 87,3 77,8 61,6
(2009)
55,1
Cambodge - - 78,9
(2005)
55,1
Népal 70,6 64,0 58,1
(2009)
54,3
Zambie 57,0 57,2 57,3
(2009)
54,0
Ouganda 75,0 75,0 60,1
(2009)
53,6
Rwanda 96,0 79,7 65,1
(2009)
53,2
Liban - - 53,1
(2005)
53,1
(2005)
Togo - - 62,1
(2005)
51,2
Lesotho - - 53,7
(2009)
50,8
Tanzanie 77,4 70,1 63,5
(2009)
50,7
Nigeria 77,3 69,6 62,7
(2009)
50,2
Iraq 16,9 16,9 52,8
(2009)
47,2
Congo - - 49,9
(2009)
46,9
Nicaragua 89,1 60,0 45,5
(2007)
45,5
(2007)
Pakistan 51,0 48,7 46,6
(2009)
45,5
Bolivie 62,2 54,3 47,3
(2009)
43,5
Guinée 80,4 57,3 45,7
(2007)
43,3
Mongolie 68,5 64,9 57,9
(2007)
42,7
Myanmar (Birmanie) - - 45,6
(2005)
41,0
Sénégal 70,6 48,9 38,8
(2009)
39,4
Philippines 54,3 47,2 40,9
(2009)
38,3
Ghana 65,5 52,1 40,1
(2009)
37,9
Cameroun 50,8 48,4 46,1
(2009)
37,8
Gabon - - 38,7
(2005)
37,0
Équateur - - 21,5
(2005)
36,0
Libye 35,2 35,2
(1990)
35,2
(1990)
35,2
(1990)
Gambie - - 34,8
(2007)
34,8
Guatemala 58,6 48,1 38,7
(2009)
34,5
Pérou 66,4 46,2 36,1
(2007)
34,2
Namibie 34,4 33,9 33,5
(2009)
33,2
Guyana - - 33,2
(2009)
33,1
Eswatini - - - 32,7
Venezuela - - 32,0
(2005)
32,0
(2005)
Laos - - 79,3
(2005)
31,4
Iran 51,9 51,9
(1990)
30,3
(2005)
30,3
(2005)
Salvador - - 28,9
(2005)
28,9
(2005)
Honduras - - 34,9
(2005)
27,5
Viêt Nam 60,5 48,8 35,2
(2009)
27,2
Panama - - 23,0
(2005)
25,8
Chine 43,6 37,3 29,1
(2009)
25,2
Zimbabwe 4,0 3,3 24,1
(2009)
25,1
Thaïlande - - 27,0
(2009)
25,0
Sri Lanka 24,8 24,8
(1990)
24,8
(1990)
24,8
(1990)
Trinité-et-Tobago - - 24,7
(2005)
24,7
(2005)
Inde 54,9 41,5 29,4
(2009)
24,0
Afrique du Sud 46,2 33,2 23,0
(2009)
23,0
Brésil 36,7 31,5 26,9
(2009)
22,3
Indonésie 50,8 34,4 23,0
(2009)
21,8
Syrie - - 22,5
(2007)
19,3
Arabie saoudite - - 18,0
(2005)
18,0
(2005)
Paraguay - - 17,6
(2005)
17,6
(2005)
Argentine 30,5 32,9 20,8
(2009)
16,7
Dominique 16,6 16,6
(1990)
16,6
(1990)
16,6
(1990)
Arménie - - - 14,4
Colombie 31,2 22,3 14,3
(2009)
13,1
Maroc 37,4 24,2 13,1
(2009)
13,1
Jordanie - - 19,6
(2009)
12,9
République dominicaine 27,9 21,0 14,8
(2009)
12,1
Sainte-Lucie - - 11,9
(2005)
11,9
(2005)
Turquie 23,4 17,9 13,0
(2009)
11,9
Algérie 11,8 11,8
(1990)
11,8
(1990)
11,8
(1990)
Mexique 23,1 19,9 14,4
(2007)
11,1
Belize - - 18,7
(2007)
10,8
Égypte 50,2 28,1 13,1
(2009)
10,6
Chili - - 9,0
(2005)
9,0
(2005)
Tunisie - - - 8,0
Suriname - - 3,9
(2005)
7,3
Grenade - - 6,0
(2005)
6,0
(2005)
Costa Rica 1990 2000 10,9
(2005)
5,5
Antigua-et-Barbuda 6,9 6,9
(1990)
4,8
(2005)
4,8
(2005)